Cup menstruelle, serviettes hygiéniques lavables, culottes de règles… mon expérience !

Article publié en juillet 2017, mis à jour en mai 2021 : En 2017 je me suis rendue compte que je produisais beaucoup de déchets durant la période de mes règles, car entre les tampons et les serviettes hygiéniques, la poubelle se remplissait rapidement. De plus je supportais de moins en moins les tampons, notamment les derniers jours, ça me faisait mal carrément, j’avais l’impression que ça m’asséchait à l’intérieur.

Du coup j’ai commencé à utiliser une coupe menstruelle, puis aussi les serviettes lavables et le stérilisateur de coupe. Comme c’est un sujet qui pose encore beaucoup de questions et qui n’est pas toujours clair, j’ai décidé de vous en parler ici. Puis en 2018 j’ai également décidé de tester les culottes menstruelles, ou aussi appelées culottes de règles. Une vraie révolution et actuellement, en 2021 à l’heure où je mets à jour cet article qui datait de 2017, j’utilise toujours des culottes de règles.

Aujourd’hui je vais détailler avec vous comment ça se passe avec la cup, les serviettes lavables et les culottes de règles 🙂

La coupe menstruelle ou la cup

Du coup la cup, qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement une coupe souple et flexible en silicone médical qui s’insère (presque) comme un tampon. Au lieu d’absorber le sang, elle le recueille à l’intérieur. Elle existe même en plusieurs couleurs, tailles et formes, en fonction si vous avez déjà eu des enfants ou pas, par exemple.

Les avantages de la cup sont qu’elle est pratique si vous avez des règles très abondantes, en effet elle permet de contenir plus de sang qu’un tampon une serviette. Pour ma part je n’ai pas de règles abondantes, mais je trouvais la cup très pratique car ça m’asséchait pas les parois internes… et en cas de long voyage où il est compliqué de changer de protection hygiénique, c’est très pratique d’avoir la cup ! Après honnêtement ce n’est vraiment pas conseillé de garder son sang à l’intérieur de soi toute la journée, comme avec les tampons. On peut développer le syndrome du choc toxique, si on la garde à l’intérieur trop longtemps. Pensez donc à la vider régulièrement ! Mais pour ma part je pouvais garder la mienne tout le jour sans avoir de fuites. Quand j’ai appris que ce n’était pas bien de la garder tout le jour à l’intérieur de soi, j’ai par contre commencé à la vider plus souvent.

Et utiliser une cup, c’est également écologique (finis les déchets !) et économique, car plus besoin de racheter des tampons ou serviettes ! 🙂 Et en plus elle ne se voit pas si on est en sous-vêtements ou même tout nu, contrairement aux tampons et aux serviettes.

Pour l’utiliser il va falloir connaître un peu son corps quand même, car c’est quand même pas facile les premières fois de l’insérer, notamment si votre vagin est assez étroit. Il faut la plier en 2 normalement, puis essayer de bien se détendre et vous verrez qu’après quelques fois vous trouverez la position idéale pour la placer correctement. Elle ne doit pas vous gêner normalement. Hésitez pas à la replacer si besoin !

Pour l’enlever il faut tirer la petite tige et pincer la base, pour pas que ça fasse un effet ventouse et que ce soit désagréable. Je vous conseille d’avoir du papier toilette au cas où ça gicle un peu ou s’il y a du sang qui coule. Puis il faut la rincer à l’eau, avec du savon au PH neutre si possible. Et la stériliser d’un cycle à l’autre.

➡️ Où en acheter ? En SuisseEn France/ailleurs

Le stérilisateur de coupe

Avant d’utiliser la coupe, et entre chaque cycle, il vous faudra la stériliser. Pour ceci, faites bouillir de l’eau dans une petite casserole, et y faites tremper la cup entre 3 et 5 minutes. Attention, la cup ne doit pas toucher le fond de la casserole, ni les bords. Il ne faut pas non plus utiliser de produits. Laissez ensuite sécher votre cup à l’air libre.

OU BIEN utiliser un stérilisateur de coupe ! Et pour cela il vous faudra :

  • Ouvrir le stérilisateur.
  • Placer votre cup avec la tige vers le bas dans le stérilisateur et remplir avec de l’eau jusqu’à 100 ml. La cup doit flotter.
  • Posez ensuite le couvercle mais ne le fermez pas complètement.
  • Réglez votre micro-ondes à la puissance moyenne et faites chauffer de 3 à 5 minutes.

L’eau doit arriver à ébullition pour que la désinfection soit efficace. Attention en retirant le stérilisateur du micro-ondes, il peut être très chaud! Rincez ensuite votre cup à l’eau froide. Elle est prête à l’emploi ! Ce stérilisateur pliable est très solide, je pensais qu’il se refermerait sur lui-même ou qu’il tomberait, mais ce n’est pas arrivé 🙂

IL EST IMPORTANT DE STERILISER LA CUP AU DEBUT DE CHAQUE CYCLE ! (donc avant les prochaines règles)

➡️ Où en acheter ? En SuisseEn France/ailleurs (le modèle que j’avais moi ne se vend plus)

Les serviettes hygiéniques lavables

Avant tout je les trouve assez jolies, certaines ont des motifs plus colorés que d’autres, c’est sympa, ça permet de passer un meilleur moment qu’en utilisant des serviettes toutes blanches ^^ Elles sont agréables à porter au début, puis après c’est comme les serviettes jetables, c’est désagréable comme sensation. Mais on s’y habitue assez vite et perso je les porte plus les derniers jours que les premiers où l’écoulement est plus abondant.

Sinon elles ne bougent pas et ne gênent pas trop, mais c’est spécial quand même. Enfin, elles bougent un peu plus que les serviettes classiques quand même, mais elles restent assez en place. Hésitez pas à trouver aussi le bon sous-vêtement, car selon les culottes utilisées, ça peut moins bien tenir en place. J’ai porté un protège-slip pour courir une fois et il est resté en place si jamais. C’est juste qu’ils ne restent pas collés à votre sous-vêtement, voilà. Il existe énormément de marques qui en fabriquent artisanalement ou pas. Si vous habitez en Suisse, vous pourrez retrouver les marques Lunes et Kaléidoscope au Féminin sur ma boutique en ligne 🙂

Lunes
Kaléidoscope au féminin

Pour la France il y a celles de Hannahpad qui sont très jolies aussi et il y a aussi des modèles adaptés au post-partum ! 🙂

Au niveau de l’entretien, il faut les laver une première fois avant de les utiliser. Après les avoir utilisées, personnellement je les rince à l’eau froide (l’eau chaude fixe la tache) puis à la fin avec du savon, jusqu’à ce que l’eau soit claire, puis je les laisse sécher sur le bord de mon panier à linge ou à l’intérieur, en mode discretos ou alors je fais direct ma lessive (attention à ne pas les mettre au sèche-linge) et je recommence chaque mois.

Je vous conseille d’éviter les modèles clairs, car les taches se verront plus. Privilégiez les modèles colorés ! Et du coup l’avantage de les avoir, c’est qu’elles sont économiques et écologiques, finis les déchets ! 🙂

➡️ Où en acheter ? En SuisseEn France/ailleurs

Les culottes menstruelles

En 2017 j’ai testé la cup menstruelle et les serviettes lavables. En 2018 j’ai testé les culottes de règles. Et c’est vraiment ce que j’ai préféré ! À ce jour j’ai testé 7 marques différentes. Je vous invite à lire cet article qui regroupe toutes les marques : Mes culottes menstruelles

Mais il faut savoir que certains modèles absorbent plus que d’autres et qu’il faut aussi les rincer à l’eau froide avant de les passer en machine à 30°, et éviter le sèche-linge. Mes modèles préférés en termes d’absorption sont ceux de Fempo ! Pour les utiliser, rien de plus simple, vous l’enfilez comme une culotte classique et voilà ! Surveillez régulièrement les premières fois, si ça n’a pas fuité 🙂 Je vous donne vraiment beaucoup plus de conseils dans tous les articles consacrés à chaque modèle si jamais, mais l’avantage par rapport à la cup, c’est surtout au niveau pratique et confort !

Concernant l’humidité, ça dépend de votre flux, mais c’est moins agréable les premiers jours. En tous cas sur moi certains modèles me permettent de la garder du matin au soir sans problèmes ! Et d’autres je dois les changer après 8-9h.

En conclusion

Réduire ses déchets dans la salle de bain durant les règles, c’est désormais facile ! Les culottes de règles ont été une révolution pour moi, que ce soit pour les premiers jours de règles, ou les derniers. Le confort de ne rien porter d’autre qu’une culotte de règles, c’est vraiment rien à voir comparé au port des tampons ou serviettes.

Néanmoins je continue aussi à utiliser les serviettes lavables pour genre le tout dernier jour, où il y a juste du spotting et que j’ai pas envie d’utiliser une culotte menstruelle juste pour ça 🙂

La cup menstruelle est très pratique les premiers jours aussi, mais perso j’ai la flemme de la stériliser à chaque cycle, c’est pourquoi je l’ai un peu abandonnée. Je tiens à préciser de vous informer si vous portez un stérilet et que vous souhaitez utiliser la cup menstruelle, il peut y avoir des risques de déplacement du stérilet. Renseignez-vous avant d’en acheter une 🙂

Si vous avez des questions je suis disponible en commentaires ou en privé ! 🙂

Et vous, qu’en pensez-vous de tout ça ? Avez-vous vous aussi adhéré aux protections hygiéniques lavables ?

Si vous avez apprécié cet article, mais que vous n'avez pas le temps de commenter, n'hésitez pas à cliquer sur le petit coeur, cela me fera plaisir ! 🙂

Myrtilla
  • |
  • 28 commentaires
  • |

28 réponses à “Cup menstruelle, serviettes hygiéniques lavables, culottes de règles… mon expérience !

  1. J’ai acheté une cup il y a des années, j’ai essayé une fois et ce fut un échec. Depuis je n’ai plus tellement envie de la ressortir (j’ai encore mal quand j’y pense lol) mais à force de lire des articles comme le tien ça me motive un (petit) peu ahah. Par contre les serviettes lavables m’intéressaient mais tu m’as refroidi, si ce n’est pas plus confortable que les jetables ce n’est pas cool (c’est justement ce confort que je recherche avant de penser au 0 déchet)…

    1. Je comprends que ça ne soit pas évident pour tout le monde de la mettre 🙁 Après ça peut être l’occasion de retenter l’expérience une fois ? Peut-être que c’est plus facile après un petit moment vu que tu sais comment ça se passe ? Ah non c’est vraiment pas plus agréable ahah ça reste des serviettes… 🙂

  2. J’ai toujours détesté les serviettes, même avant je veux dire. J’étais une mère-tampon. Quitte à en enfiler un pour deux gouttes. Et même que j’achetais les tampax avec applicateur en plastique rose parce que j’étais une grosse pollueuse 😀
    J’ai craqué pour une cup il y a deux ans et demi et c’est l’amour fou. Ça a changé ma vie. Les deux premiers cycles j’ai un peu ramé avec parfois la queue qui me gênait et parfois je devais remettre plusieurs fois la cup pour qu’elle ne fuite pas. Puis j’ai pris la main et depuis je le vis super bien ! Merci pour l’idée du stérilisateur. Je pense craquer à l’occasion 🙂
    Bisous !

    1. Ah oui moi c’est pareil ! Dès que j’ai commencé à mettre des tampons je ne mettais quasiment plus de serviettes, sauf pour surprotéger au cas où pour la nuit ou les longs voyages.
      Uuuuh la pollueuse 😛 moi non j’arrivais pas à le mettre avec l’applicateur, je comprenais pas comment ça marchait xD
      Le stérilisateur est vraiment une super idée, je te le conseille ! 🙂 Bisous !

  3. Petite astuce pour les taches. Testé et approuvé sur des traces de… « grosses commissions » de bébé : Séchage la journée en plein soleil. 😉 Le linge sort blanc, les taches sont quasi-disparues sans détachant. Bonne chance.
    Et merci pour cet article, ça fait des mois que j’aimerais passer au lavable ! 🙁

    1. Ça veut dire que les taches disparaissent en séchant à l’air libre au soleil ? Ça me paraît bizarre ahaha et je me vois mal exposer mes serviettes dans le jardin à la vue de tous ahaha Mais je garde l’idée en tête au cas où 😉
      Mais de rien ! Pourquoi tu ne veux pas passer le cap ? 🙂

  4. Coucou,
    J’ai essayé la cup il y a un an et je n’ai pas du tout aimé, j’ai essayé plusieurs fois mais même bien mise et adapter à ma taille je la sens et c’est désagréable. Et une fois j’étais dans les toilettes de mon ancienne école et en voulant la vider, je l’ai fais tomber parterre, premièrement les toilettes ressemblaient à une scène de crime j’ai galéré à tout nettoyer parce que ça ne pouvait pas rester comme ça, puis comme elle était tombée même en la rinçant à l’eau je ne pouvais pas la remettre et je n’avais que ça comme protection. Depuis ce jour je suis repassée aux tampons parce que c’est vraiment une mauvaise expérience. À bientôt 🙂

    1. Coucou ! Ah oui je comprends, quelle horreur ! Au pire tu retentes l’expérience en gardant sur toi des tampons au cas où ça tourne mal ? Perso elle m’est jamais tombée des mains en deux ans, je fais toujours hyper attention quand je l’enlève il faut dire, mais je peux comprendre que cette expérience t’as un peu refroidie. Après moi je trouve que c’est vraiment super pratique et j’en retiens que des avantages, mais j’imagine que ce n’est pas le cas pour tout le monde. Merci pour ton avis en tous cas ! 🙂

  5. Coucou !
    Ton article résume bien le tout je trouve. Pour ma part, j’ai une cup depuis des années maintenant. Je suis assez convaincue, mais j’ai encore et toujours des soucis de fuites qui peuvent arriver (j’ai changé 3 fois de modèle donc je finis par me dire que c’est moi le souci !). Donc pour moi c’est toujours cup + protège-slip/serviette hygiénique. J’ai testé des protections lavables (protège-slips notamment) mais même constat que toi : ils sont assez difficiles à laver, donc j’avoue ne pas les utiliser à chaque fois. Bref je n’en suis pas encore au zéro déchet mais je ne désespère pas de ce côté là ! Bisous

    1. Hello ! Merci beaucoup ! 🙂
      C’est vrai que c’est bizarre ces fuites, c’est pas l’idéal ! 🙁 As-tu pensé nettoyer les petits trous de la coupe ? Apparemment ils ne doivent pas être bouchés sous risques de fuite… m’a-t-on dit. Bon au pire les protège-slips lavables c’est quand même mieux que les jetables faut dire 🙂
      Bisous !

  6. Eh bien je suis pour le zéro déchet de ce coté là ! Les alternatives proposées de nos jours sont plus qu’intéressantes et je pense me lancer dans les serviettes lavables parce que ça ne me changera pas de d’habitude au niveau confort ! J’envie les filles qui utilisent la cup parce que c’est vraiment pratique comme objet mais ça ne me correspond pas, du moins pas à l’heure actuelle.
    C’est un super article en tout cas, ça donne envie de s’y mettre une bonne fois pour toute 🙂
    Gros bisous !
    Mathilde

    1. Ah chouette ! Effectivement niveau confort ça ne va pas changer d’une serviette jetable 🙂 ça coûte un peu cher au début, mais ça peut être un bon investissement à long terme 🙂
      Merci beaucoup ! Bisous !

  7. Salut, en lisant tellement de choses négatives sur les composants des serviettes et tampons j’ai acheté une cup et des serviettes lavables il y a environ 1an.
    Alors je redoutais le moment du test, je sais pas pourquoi, j’avais peur d’être déçue, car j’avais mis tellement d’espoir sur cette cup et serviettes lavables, pour ne plus imbiber min corps de composants méga chimiques…
    Donc qq mois après mes achats me suis lancée avec la cup d’abord… Aïe… Galère pour la mettre…et je te raconte pas pour la retirer… Don mon 1 er essai un échec et déception…
    J’ai ensuite testé les serviettes lavables, certes elles sont plus épaisses que des serviettes ordinaires, mais pour ma part j’ai pas un grand flux donc ça va et si tu mets une culotte (hi hi) qui sert assez ça la maintient bien et on sent moins l’épaisseur. Petite astuce pour lavage, quand je l’enlève, je la rince tt de suite à l’eau et je frotte les tâches avec un savon de Marseille, y a quasi tout qui part à ce moment, ensuite je laisse sécher dans la salle de bain et je la mets au lavage avec ma prochaine machine.
    Bon entre temps j’ai retenté une approche avec la cup, c’était mieux pour la mettre et l’enlever car oui il faut vraiment être détendue pour relâcher les muscles qui risquent de retenir la cup.
    Tt la journée je ne l’ai absolument pas sentie, aucune gêne, le seul truc qui me dérange cest quil faut tt de même sacrément aller trifouiller pour l’attraper et l’enlever et désolée mais t’as plein de sang sur les doigts, même si c’est le notre mais voilà…
    Bon je reste convaincue de cette cup même si jai pas encore vraiment adopté, je vais retenter et ça ira de mieux en mieux…

    1. Coucou Mary ! Ah oui je peux bien le comprendre, ce n’est pas toujours évident de la mettre, surtout la première fois !
      Merci pour ton conseil pour enlever les tâches avec le savon de Marseille, j’essaierai !
      Ah ben oui, c’est sûr on a un peu de sang sur les doigts, mais bon, perso je la change très très souvent sous la douche, alors c’est bien plus pratique et on peut vite tout rincer 🙂
      Mais oui, peut-être qu’il te faut juste un peu plus de temps d’adaptation ! 🙂 Bonne continuation et merci pour ton commentaire ! 🙂 Bisous !

  8. Coucou!
    Ton article est super intéressant,et nous donne plein d’infos c’est top !!
    Je ne suis pas trop concernée pour le moment, car depuis que j’ai mon stérilet je n’ai quasiment plus mes règles, mais je compte changer dans quelques temps alors je me dis pourquoi pas! Même si j’avoue la cup me fait un peu peur haha 🙂 Mais qd je vois comment sont fait les tampons….
    Gros bisous

    1. Coucou Aurélie ! Merci beaucoup, je suis contente qu’il t’ait plu !
      Ah oui c’est top avec le stérilet de ne plus avoir de règles ^^
      Mais non, il ne faut pas avoir peur ! Au pire tu essaies et si ça marche pas, au moins tu seras fixée sur la chose 😉
      Bisous !

  9. Merci pour cet article! Je suis également une convaincue de la cup et des protèges-slips lavables, c’est tellement + pratique au quotidien, on évite toutes les cochonneries qui se trouvent dans les tampons et serviettes et puis la dimension « zéro déchet » est également très importante à mes yeux. Bref, je ne reviendrai en arrière pour rien au monde!
    Je ne connaissais pas le stérilisateur par contre, j’ai tjs fais à la casserole.
    Ah, petite astuce: ma cup ayant aussi bruni avec le temps, j’ai cherché sur le net et découvert qu’il suffisait de la faire tremper dans un mélange d’eau oxygénée et d’eau. En 2h, elle est revenue comme neuve et c’est bête mais j’ai encore + de plaisir à l’utiliser 😉

    1. Coucou Nemy ! Avec plaisir 😀
      Ah oui je suis comme toi ! C’est vrai que dans la salle de bain j’essaie d’éviter un max les déchets, et maintenant je m’y mets aussi gentiment en cuisine, essayer de ne plus avoir 10 sachets en plastique quand je fais les courses etc… 🙂
      Ah super j’essaierai ! Tu l’as donc laissée poser 2h en mélangeant de l’eau oxygénée et de l’eau moitié moitié ?
      Merci !! 😀

      1. Oui exactement! J’avais lu qu’il fallait la laisser toute la nuit mais en 2h elle était nickel! Et je l’ai bien ré-nettoyée ensuite et stérilisée à nouveau pour être sûre qu’il ne restait plus de résidus d’eau oxygénée.

  10. Coucou ma belle !
    Super intéressant comme article 🙂 . Personnellement j’adore le concept de la cup mais .. j’en acheté 2 et les 2 ne me conviennent pas du tout .. j’ai des fuites, et pas des petites fuites haha.. j’ai pourtant essayé toute les méthodes d’insertion possible rien ne fonctionne ! Je suis retourner à mes serviettes classiques et ça me déçoit beaucoup car j’adorais vraiment la sensation de ne pas avoir à porter de serviette puis c’est très pratique mais avec les fuites c’est juste impossible ..
    Des bisous à toi
    Blue althea

    1. Coucou ! Merci beaucoup 😀
      Oh zut, c’est dommage ! C’est bizarre en effet :/ Est-ce que tu as pensé nettoyer les petits trous dans les bords de la coupe ? Peut-être que c’est ça qui provoque les fuites ? Sinon t’as le flux instinctif libre pour ne pas avoir à porter de protections, mais ça c’est une autre histoire et c’est bien plus compliqué ^^
      Merci pour ton commentaire, bisous !

  11. J’avoue je n’arrive pas à passer le cap de la cup… c’est con du coup je reste avec mes vieilles serviettes polluantes…
    Les serviettes en cotons me tentent bien mais bien compliquées à laver pour qu’elles ne restent pas tachées …
    Bisous

    1. Bon après tu peux très bien choisir des serviettes plus colorées pour moins voir les tâches, ou au contraire choisir des toutes noires, ça se voit encore moins 🙂 Et on m’a donné 2-3 conseils dans les commentaires plus haut pour enlever les tâches, et peut-être que je dois juste les rincer plus avant de les mettre à laver aussi 🙂 (ou pas. je sais pas)
      Bisous !

  12. *La fille qui saute de joie dès qu’elle voit qqn parler de la coupe menstruelle*

    Je ne savais pas du tout qu’il y avait des stérilisateurs, et là clairement ça va me changer la vie ! O.O Actuellement, je fais comme toi avant, c’est à dire la technique de la casserole. Bon au final, est-ce que le résultat n’est pas le même avec un tupperware au micro-ondes ?

    En ce qui concerne la couleur, j’en ai eu une transparente qui est devenue jaunâtre et une violette qui est devenue brunâtre, donc au final je ne suis pas sûre que la couleur change vraiment qqch, malheureusement ! Les coupes roses à paillettes ça me disait bien ! Héhé !

    1. Ahaha merci ça fait plaisir 😉
      Uhm franchement je ne saurai te dire, je ne suis pas une experte en stérilisateurs ^^ mais j’imagine que oui ! Après si t’en as un suffisamment haut pour que la coupe flotte, pourquoi pas ! Apparemment on pourrait aussi utiliser une tasse, mais voilà, je préfère mon petit stérilisateur à 15 CHF 😉
      Ah ben mince, moi qui pensais qu’avec la couleur elle serait plus jolie ! Mais apparemment avec de l’eau oxygénée (voir commentaires ci-dessus) elle redeviendrait normale 🙂

  13. Coucou Myrtilla, c’est encore moi! Tu parles à une adepte de la cup! J’ai écrit plusieurs articles à ce sujet, et pour moi, c’est une véritable révolution! Même s’il y a parfois des petites fuites, je la trouve incomparablement plus avantageuse que les tampons et les serviettes! Il y a peu, j’ai entendu parler des culottes menstruelles. Tu connais?

    1. Mais coucou ! Ah oui c’est sûr que c’est incomparable aux serviettes et tampons 😀
      Oui j’en ai aussi entendu parler récemment, si ça se trouve on a lu le même article ahaha mais franchement ça me tente moyen, car c’est un peu comme porter des serviettes du coup… alors qu’avec la coupe c’est quand même plus confortable 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.