En randonnée : au départ de Vaumarcus ! (Neuchâtel)

Le 1er janvier, avec Christelle (jeune célibataire lausannoise dans la quarantaine, aimant le sport et la nature, débordant de joie de vivre et de bonne humeur ! 😉 😉 ) nous sommes allées randonner encore une fois dans le canton de Neuchâtel ; comme cet été où nous avons grimpé jusqu’au Creux du Van, ou encore il y a 3 ans, dans les Gorges de l’Areuse.

Nous avons eu de la chance avec le temps, même s’il avait plu toute la semaine et donc certains endroits étaient assez boueux. Néanmoins ça restait tout à fait praticable.


Infos pratiques

  • Départ du parking à la sortie Vaumarcus de l’autoroute depuis Yverdon-les-Bains, je vous conseille d’entrer ces coordonnées dans votre GPS, car nous on l’a pas vu du tout ! Possibilité d’arriver en bus à Vaumarcus aussi.
  • 3h30 de marche environ (en sachant que ce temps inclut les demi-tour car mauvais chemin, nombreuses pauses photos, les caresses à tous les chats qu’on croisait, les coucous aux vaches, chevaux et cochons, mais n’inclut pas la pause pique-nique) 🙂 Comptez 3h donc 😉
  • 11km et 357m D+ (il y a 4 montées en tout)
  • Ne convient pas aux poussettes
  • Convient aux enfants s’ils ont l’habitude de marcher plusieurs heures !
  • Ayez de bonnes chaussures de marche, surtout s’il a plu la semaine précédente. Pas besoin de bâtons 🙂

Nous sommes donc parties ce beau samedi en fin de matinée direction Neuchâtel. Enfin, beau… pas trop car il y avait énormément de brouillard ce jour-là ! ^^ Une fois arrivées à Vaumarcus, on a cherché le parking, mais on l’a pas trouvé, du coup on s’est garées vers un autre parking plus haut dans le village, à quelques centaines de mètres du Château de Vaumarcus. Avec du recul on vous conseille de vous parquer à celui que je vous ai mis dans les infos pratiques, juste à côté du rond-point, car vous n’aurez pas à faire la dernière montée finale à la fin du parcours 🙂

Le parcours que nous avons choisi, indiquait de suivre donc le Château. Bien évidemment on était juste à côté, mais il y avait tellement de brouillard que même en y passant devant, on l’a loupé. C’est après, que nous sommes revenues sur nos pas qu’on a compris qu’on s’était trompées de chemin. Demi-tour 50m après le départ, et on l’a enfin trouvé !

De là, on devait suivre un chemin qui longeait la rivière. On a tendu l’oreille, et on s’est dirigées derrière le château, où un panneau un peu lugubre nous informait des dangers qu’on allait peut-être courir si on décidait de traverser la forêt : Promeneurs, vous entrez dans un site sauvage et d’une grande beauté, toutefois sa structure géologique entraîne parfois des mouvements de terre, la chute d’arbres et de pierres. Soyez vigilants !

On a rigolé, tout en regardant autour de nous. La rivière à plusieurs centaines de mètres d’hauteur à notre droite, des parois feuillues et humides sur notre droite. Des gros cailloux longeaient le chemin, comme s’ils venaient de tomber…

On a évité pas mal de toiles d’araignées et tout en étant positives, on s’est aventurées dans la forêt !

Arrivées à cette intersection on prend le mauvais chemin (celui de droite) et on arrive face à un cul-de-sac, sûrement dû à un éboulement de terrain, vu que la rivière était assez basse à ce moment-là.

Du coup demi-tour et cette fois on prend le chemin de gauche qui monte. On continue à monter et on arrive encore devant un poteau. On prend la route de droite, qui s’est avérée juste ! 🙂

La nature est incroyable malgré le brouillard, les feuilles vertes et la mousse sur les troncs sont presque fluo par rapport aux feuilles brun-violet par terre ! On continue à suivre la rivière, il y a des petites chutes d’eau un peu partout, c’est trop joli ! 🙂

Allez on continue la montée ! (je vous rassure qu’on l’a faite ensemble la randonnée, même si on est pas souvent à côté sur les photos 😂)

Enfin on arrive en haut ! Et il y a du soleil 😎 ça fait tellement du bien au moral, on l’attendait celui-là ! On continue dans cette direction, pour faire quelques mètres plus loin, une autre montée, ce sera la dernière « grande » montée dans la forêt !

Peu après on arrive devant un pont, on y passe dessous et on le traverse (toujours par-dessous) pour aller de l’autre côté.

On rejoint la terre ferme et on fera pas mal de km sur route, d’ailleurs la prochaine étape est Fresens ! (le « s » ne se prononce pas si jamais ^^)

La vue est magnifique ! On marche en direction de Montalchez. Tout est toujours bien indiqué si jamais sur les panneaux jaunes 🙂

À cette intersection on prendra la route qui monte, mais il suffit de suivre les petits promeneurs sur fond jaune sur les poteaux/arbres que vous croisez pour savoir où aller. Et visez Montalchez, puis Le Devens 🙂

Par contre quand on arrive ici à l’arrêt de bus on est un peu perdues, on a peut-être pas les yeux en face des trous et on voit pas les panneaux, alors on sort alors notre carte et on continue cette route.

Là ça descend tout du long, jusqu’à arriver à cet endroit où des promeneurs parquent leur voiture pour un bout de balade, sûrement. On s’arrêtera quelques centaines de mètres plus loin pour pique-niquer avec une jolie vue 🙂

On prendra ensuite une direction qui nous mènera au milieu des champs, pour nous faire découvrir également un petit menhir perdu au milieu des cochons 🙂 Finalement en regardant de plus près le trajet qu’on a effectué (une fois à la maison), je me suis rendue compte qu’on aurait dû continuer le chemin dans la forêt car on serait probablement arrivées à CE MENHIR !

Petite déception car on pensait que le menhir était plus grand, mais c’est pas grave, on reprend la route jusqu’à arriver aux bottes de foin, et là on tourne à gauche.

Le soleil brille de mille feux, il fait super beau et presque chaud pour un 1er janvier ! Le chemin n’est pas trop boueux heureusement, alors on profite du beau temps 🙂 d’ailleurs on en profite pour faire une énième séance photo tellement la vue est belle 😀

Puis bon, on le voyait le nuage de brouillard… alors c’est reparti pour enfiler les gants et le traverser en long et en large jusqu’à arriver à la gare de Gorgier St-Aubin, puis au lac ! !

Lorsque vous arrivez à la gare, il faut aller dans cette direction ! De mon côté je commence à avoir une petite gêne derrière la jambe, au niveau du genoux, mais derrière. Mais il nous reste encore 4km et j’ai légèrement mal, donc on continue.

Mais 1km plus tard, on arrive au lac et là j’ai de plus en plus mal, je dois m’arrêter plusieurs minutes, je sais pas trop quoi faire, j’étire la jambe en avant, puis en arrière, je mets mon poids dessus. Après on repart, ça va mieux, mais plus on marche et plus j’ai mal, et la douleur commence à monter vers la cuisse et à descendre vers le mollet.

On fait une petite pause ravitaillement pour que je récupère un peu, et aussi pour manger un petit truc. Allez, il nous reste 2km ! Je prends un peu moins de photos aussi, et j’avoue qu’entre le paysage qui est un peu monotone vers la fin (on est pas mal au bord de la route et dans le brouillard), et ma jambe qui me tire et me fait mal, j’ai qu’une envie, c’est qu’on arrive à la voiture.

Puis on arrive au rond-point du départ, là où c’était conseillé de laisser la voiture. Et c’est là qu’on découvre qu’effectivement il y a un parking !! Et un passage sous-terrain qui mène au village (c’est là qu’on aurait dû commencer le parcours), et qui dit village dit Château de Vaumarcus, et donc NOTRE PARKING qui se trouve à 100m !! Youhouuu j’en pouvais plus, je bénis le Seigneur qu’on soit arrivées au bout ahaha

Bref, un petit mot de la fin pour vous recommander tout de même cette jolie randonnée de 11km au parcours très varié entre le château, la forêt, les petits villages de campagne (Fresens, Montalchez, Le Devens), les fermes, les champs, le bord du lac et la route. Idéal pour découvrir la région !

Comptez environ 3h de balade, probablement moins si vous ne faites pas trop de pauses photos 😛

Et vous, connaissiez-vous ce parcours entre Vaumarcus et Gorgier St-Aubin ? 🙂 L’avez-vous déjà fait ?

Si cet article vous a plu ou vous pensez qu’il pourrait intéresser d’autres personnes, hésitez pas à le l’épingler sur Pinterest !

Envie de découvrir d’autres randonnées en Suisse ?
Découvrez les autres que j’ai fait dans le canton de Vaud, Valais et Neuchâtel en cliquant par ici !

Si vous avez apprécié cet article, mais que vous n'avez pas le temps de commenter, n'hésitez pas à cliquer sur le petit coeur, cela me fera plaisir ! 🙂

Myrtilla
  • |
  • 7 commentaires
  • |

7 réponses à “En randonnée : au départ de Vaumarcus ! (Neuchâtel)

  1. Merci de m’avoir fait revivre cette jolie rando, à te lire j’avais l’impression d’y être à nouveau! ☺️

  2. Hello Roberta,
    Merci à nouveau de me faire voyager, c’est tellement beau par chez toi ❤️
    Pour ta douleur derrière le genou, si ça fait comme une décharge électrique ça peut être un petit kyste (j’ai déjà eu et c’est perturbant !). Ça peut venir et s’en aller comme ça ‍♀️
    Bonne soirée !
    Claire

    1. Hello Claire ! Avec plaisir !! 🙂 C’est vrai qu’on a des jolis coins ! J’aime beaucoup randonner par ici en tous cas 🙂 Alors écoute ça s’étendait un peu sur toute la jambe en fait, et là je n’ai plus rien heureusement. Je pense que c’était juste à l’effort, peut-être je marchais pas avec les bonnes chaussures, je sais pas…
      Merci pour ton commentaire ! Bonne soirée 🙂

  3. Coucou,
    Tu te transformes en agence matrimoniale pour Christelle ?! 😀

    Sacrée rando avec heureusement un peu de soleil 🙂
    Tu fais bien de préciser que le S ne se prononce pas parce qu’ici on dit toutes les lettres ^^

    Bisous

    1. Hello ! ahah oui je lui ai fait une dédicace spéciale au cas où l’homme de sa vie tombe sur cet article 😛 (je lui ai demandé l’accord avant à elle, je précise 😉 )

      Ouiii on a trop eu de la chance pour le soleil 😀 ça faisait tellement du bien !

      Ahah oui en Suisse selon les régions aussi on prononce toutes les lettres 😛 chez moi non, mais là oui apparemment ! 🙂 bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.