8 choses à faire si c’est parfois difficile de courir.

Je ne sais pas vous, mais moi il y a des jours où je peux courir 10km et péter le feu, et des jours où après 3km j’ai envie d’arrêter et de faire demi-tour.

Il y a aussi des jours où en me levant à 4h30 et en courant à jeun, j’ai plus d’énergie qu’en me levant à 8h. Et des fois c’est l’inverse.

Pas facile de se comprendre, hein ? Dans l’article d’aujourd’hui, je vous donne :

Mes 8 conseils de choses à faire, si pour vous aussi c’est parfois difficile de courir.

1- Alterner marcher et course

Si vous débutez et que c’est encore difficile pour vous de courir plus de 15-20 minutes sans vous arrêter, hésitez pas à plutôt alterner la marche et la course. Ça peut être l’élément déclencheur pour y arriver progressivement ! 🙂 Et avouons-le, ça fait du bien de marcher ! 🙂

2- Prêter attention à ce qu’on a mangé ou bu avant

En général c’est préférable d’attendre au moins 3h avant d’aller courir après un repas. Bon si vous avez juste mangé une banane, vous pouvez juste attendre 45 minutes, c’est différent 😉 Mais sachez qu’en général on part pas courir le ventre plein, on se sent lourd sinon, et on peut rencontrer des problèmes de digestion.

On évite l’apéro avant une séance aussi 😉 De mon côté ce qui me pose souvent problème, c’est l’hydratation. Je ne ressens pas le besoin de boire, mais durant la séance, si je n’ai pas assez bu avant, ça peut me causer des inconforts digestifs. Désormais je fais bien attention à boire 2 verres d’eau avant une séance longue, même si je prends à boire avec moi 🙂

3- Adapter sa sortie à la météo

Je ne sais pas vous, mais moi je ne supporte pas la chaleur. Je préfère courir avec -15° degrés qu’avec 25° en plein soleil. Du coup j’adapte mes sorties à la météo : soit je cours tôt le matin s’il fait plus de 20° en journée et/ou je privilégie des séances à l’ombre (en forêt par exemple).

Petit conseil si vous courez avec la chaleur : passez votre t-shirt sous l’eau avant de partir courir ! Fraîcheur garantie sur les premiers km 😉

4- Être attentive à votre cycle menstruel

Je n’avais jamais fait attention à ce genre de détails, mais avec le temps j’ai remarqué que durant la période dite de fécondation, je suis clairement plus performante et j’ai plus d’énergie ! Et à l’inverse, si je suis en période SPM (Syndromes Pré Menstruels) je peux avoir le mental qui lâche, moins d’énergie, etc.

5- Faire 5 minutes de marche rapide avant

Si vous avez besoin d’un certain laps de temps avant de bien démarrer votre séance, essayer de faire de la marche rapide 5-10 minutes avant votre séance ! Ça peut vous aider à mettre la machine en route 😉 C’est quelque chose que je fais souvent avant mes séances longues d’ailleurs ! Ou l’hiver, pour m’échauffer avant de partir courir !

6- Être régulier

Peut-être que si vous courez une fois tous les 17 jours, c’est aussi normal que ce soit difficile à chaque fois 🙂 L’idéal est d’y aller chaque semaine, au moins une fois ! Ça peut vous aider 🙂

7- S’arrêter 1 minute

Si vous courez sur des chemins pas très plats et que vous sentez que ce jour-là ça ne va pas comme d’habitude, que votre respiration est difficile et que l’énergie y est pas, hésitez pas à juste vous arrêter 30 secondes, une minute. Je le fais aussi si j’en ressens le besoin et ça fait du bien ! 🙂

8- Écouter les signaux que nous envoie notre corps et accepter

C’est peut-être juste pas le bon jour. Le stress, des situations difficiles, l’arrivée des règles, la météo, le repas de la veille… ma fois il y a des jours avec et des jours sans.

Ce n’est pas grave ! C’est l’occasion de ralentir un peu et se reposer. Arrêtez-vous, marchez et prenez le temps de voir ce qui ne va pas et écouter les signaux de votre corps 🙂 On ne peut pas toujours être au top de la forme ! 🙂


Et vous, que faites-vous si ça va pas lorsque vous courez ?

Se ti è piaciuto questo articolo, ma non hai tempo di commentare, non esitare a fare clic sul cuoricino, sarà mio piacere! 🙂

Myrtilla
  • |
  • commenta ora
  • |

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Questo sito utilizza Akismet per ridurre lo spam. Scopri come vengono elaborati i dati dei tuoi commenti .

it_ITItalian
fr_FRFrench it_ITItalian

La newsletter di liquirizia e mirtilli

Iscrivendoti alla newsletter sarai sicuro di non perdere
i prossimi articoli del blog! Ricevi gli ultimi articoli pubblicati una volta alla settimana, domenica sera alle 20:00

Grazie per la tua registrazione

Troppi tentativi, riprovare più tardi