Le problème.

Aujourd’hui je voulais vous parler de quelque chose que je ressens depuis plusieurs mois maintenant, sans vraiment trop comprendre de quoi il s’agit et d’où ça vient.

Mais à l’heure où j’écris cet article, je crois bien avoir compris ce qu’il se passe. Probablement que vous ne vivez pas la même chose que moi. Ou peut-être que si en fait.

Cependant je pense que ça va me faire du bien de l’écrire, et peut-être que via les commentaires je découvrirai qu’il y a d’autres personnes dans la même situation que la mienne, et alors ça me fera du bien de savoir que je ne suis pas la seule.

Aujourd’hui j’ai donc envie de vous parler un peu de ce que je vis en ce moment. De ce qu’il se passe dans ma tête. Difficile de trouver des mots pour introduire le « problème ». Car oui, en soi ce n’est pas un problème grave hein, mais j’ai ce truc qui me trotte dans la tête.

Voilà, j’ai le cerveau en ébullition.

J’ai envie de faire 15000 choses, que ce soit pour la maison, pour le blog, pour ma box, côté sport, des formations à créer, des endroits à visiter, des voyages à faire, des restaurants à essayer, des produits à tester, des podcasts à écouter, des livres à lire, des tatouages à faire, des sports à essayer, des randonnées à faire, des hobby artistiques à développer.

Mais qu’est-ce qui me prend ? D’où viennent toutes ces idées, ces envies ?

Et c’est là que j’ai réfléchis et compris. Le contenu que je consomme sur les réseaux sociaux en est la cause. Pourtant je ne suis pas du tout en mode déprime « oh les gens font ci et ça et moi pas », non pas du tout ! Je me dis juste que j’ai envie de faire plein de choses et je pense que mon cerveau bouillonne car il y a trop de contenu partout et ça crée « des besoins » tout le temps.

Entre les podcasts qui donnent des (bons) conseils sur comment développer ci ou ça, les comptes Instagram qui te montrent les meilleurs endroits du globe à visiter en dépensant 3 fois rien (ou pas), les épingles Pinterest sur comment produire 6 mois de contenus pour ton blog en une semaine ou sur les 150 idées de choses à faire, on ne sait plus où donner de la tête.

Des fois je me demande comment serait mon quotidien si je n’avais pas de blog ou chaîne YouTube. Si je n’avais pas ma box à gérer. Si je n’étais pas sur les réseaux sociaux.

Je pense que le problème principal en fait vient de là. Je suis CONSTAMMENT en train d’avaler du contenu, des images, des vidéos, des informations, des conseils, des idées, des sorties de nouveaux produits, nouvelles formations gratuites ou payantes, nouvelles collections d’habits, de bijoux, des idées de recettes à faire… il y a TOUS LES JOURS des idées de choses à faire, à voir, à acheter.

Et si ce n’est pas sur Instagram, c’est sur Facebook. Et si ce n’est pas sur Facebook, c’est sur Pinterest. Et TikTok maintenant (d’ailleurs mon avis sur cette application rejoint à 100% l’avis du Roi des Rats, qui en a fait une vidéo hyper complète et qui fait flipper d’ailleurs).

Je ne donne la faute à personne ; je suis moi-même la première à publier du contenu qui va dans cette direction d’ailleurs !

Honnêtement je pense que si je vidais mon cerveau et je mettais sur papier TOUT ce que j’ai envie de faire, je pourrais remplir un carnet entier, toute catégorie confondue. D’ailleurs un temps c’est ce que j’ai fait. J’ai pris un carnet et j’ai noté tout ce que j’avais envie de faire, que je ne pouvais pas spécialement faire dans l’immédiat, mais au moins c’était noté quelque part. Bon après j’ai oublié de l’entretenir ^^

Mais finalement, est-ce que le fait d’avoir un carnet rempli de choses à faire, n’est pas trop stressant aussi ?

Mais alors, comment ralentir quand on a un blog et/ou une chaîne YouTube à gérer, et aussi qu’on a une entreprise à développer ? Pourtant ce sont toutes des choses dont j’adore m’occuper !

J’aime bloguer pour mettre des mots sur ce que je vis, ce que je teste, ce que je ressens et que j’ai envie de partager avec vous.

J’aime gérer ma box, tester et choisir les produits des futures box, gérer le stock de ma boutique en ligne, préparer et envoyer les commandes. Choisir quels seront les nouveaux produits aussi. Mais c’est sûr que ça demande du temps, de l’énergie, de l’argent.

Tout ça pour dire que j’ai l’impression qu’il y a trop d’informations, une surconsommation de contenu en tout genre et pour ma part ça ne me fait pas du bien.

Et qu’est-ce que c’est facile de rester « hypnotisé » par Instagram ! En 2 clic on est dans l’application et on a tendance à l’ouvrir par ennui. Pourtant j’ai désactivé les notifications depuis très longtemps. J’ai l’impression que mon cerveau dès qu’il a un moment de calme, a besoin d’aller sur un réseau social et consommer du contenu. Et c’est ça que j’aime pas.

Pourtant les réseaux sociaux ont du bon aussi, on apprend plein de nouvelles choses sur la vie, le monde, et ça nous permet de faire de belles rencontres ! Je peux également partager ma passion pour le sport d’ailleurs, avec d’autres sportives de la région.

Mais comment trouver un juste milieu ? On se fait vite happer par ce réseau social et on y passe facilement beaucoup trop de temps. Que ce soit à scroller image après image ou à regarder la vie des autres à travers les stories.

Je crois qu’écrire cet article m’a fait prendre conscience que je ne sais pas comment serait ma vie sans les réseaux sociaux, sans le blog et sans YouTube. Oui, je passe clairement beaucoup trop de temps sur les réseaux sociaux et sur Internet. Même quand il y a pas besoin (le matin ou avant d’aller me coucher par exemple…) Peut-être que ça s’est encore plus accentué durant les vacances, car d’habitude avec le travail ça va, je suis plus occupée.

(pas que je n’ai rien fait durant mes vacances, mais on a quand même plus de temps en général ^^)

J’ai envie de tenter de déconnecter pendant une semaine.

De m’occuper sans les réseaux sociaux et sans regarder de vidéos YouTube (ni la télé). De ne pas écrire d’article ou de ne pas poster de vidéo.

Je vais juste m’autoriser la musique lorsque je cours, ainsi que consulter les emails de temps en temps.

Pour la box, je vais juste programmer 1-2 publications automatiquement, et je répondrai aux commentaires et messages à la fin de ma déconnexion (sauf messages importants, mais je verrai avec mon copain s’il peut y jeter un coup d’oeil).

Je vais juste être juste moins présente une semaine, je suis sûre que tout le monde survivra d’ailleurs 😉 Je pense que ce sera durant la semaine du 31 août au 6 septembre. À suivre en tous cas !

Et justement je suis sûre que si je ne postais rien pendant une semaine, personne ne s’en rendrait compte, car il y a justement tellement de contenu partout qu’on oublie exactement qui on suit…

Et vous, vous en pensez quoi de tout ça ? Suis-je la seule à ressentir tout ça ?
Avez-vous déjà essayé une semaine détox de réseaux sociaux et d’Internet ?
Si vous avez des conseils pour juste ralentir au quotidien ou le weekend… 🙂 Merci ❤️

Si vous avez apprécié cet article, mais que vous n'avez pas le temps de commenter, n'hésitez pas à cliquer sur le petit coeur, cela me fera plaisir ! 🙂

Myrtilla
  • |
  • 30 commentaires
  • |

30 réponses à “Le problème.

  1. Hello !

    Quel article touchant et très personnel. Je pense qu’il y a beaucoup de vérités dans ce que tu écris.

    Je pense que oui, il faut de temps en temps faire un break et couper les réseaux. Pour ma part, je ne le fais pas assez et je devrais.

    Pour prendre exemple d’une blogueuse connue ( Coralie du blog ellesenparlent) elle coupe tout pendant 1-2 semaines en enlevant carrément les applications de réseaux de son téléphone.

    C’est une idée à creuser ?!

    En tout cas prends soins de toi.

  2. Coucou!
    Wouah j’ai adoré ton article!
    Il y a plusieurs points qui me font echo et ça me fait peur je dois dire
    Je suis qq qui poste peu mais je passe des heures et des heures sur les réseaux c’est horrible!
    J’aimerais faire de la peinture, écrire, prendre des cours de chants et au final même devant un film je suis sur mon téléphone c’est nul!
    Je pense qu’une petite detox ne serait pas si mal

    Je comprends tout à fait le trop plein d’info, parfois je ne fais pas grand chose de mes journées et en passant du temps sur les réseaux je me sens épuisée la tête pleine. C’est une sensation que je n’aime pas..

    En tout cas merci pour cet article, il me parle beaucoup!

    Bisous

    1. Hello Mélanie ! Merci beaucoup !! 🙂
      Je te rejoins complètement ! C’est vrai qu’on peut vite passer tellement de temps sur les réseaux… ça fait peur ! Tout comme sur internet en général. Pourtant il suffirait de cacher son téléphone et je suis sûre qu’on serait plus productives ^^
      Je vais vraiment tenter de faire cette détox dans 2 semaines, je me réjouis !
      Je suis contente qu’il t’ait plu en tous cas, merci pour ton commentaire ! bisous

  3. Et bien oui , de mon côté pareil. Envie de faire plein de choses, de créer plein de choses, de visiter plein de choses , j en suis à tel point que mon cerveau a besoin de réfléchir même la nuit … comment faire ci , comment faire ça, et si je faisait comme ça . Pas de repos, mon petit cerveau … a la longue ça fatigue . Tu essaies de te dire : allez maintenant tu dors et tu auras largement le temps d’y réfléchir demain… mais demain, il y a quoi ??? Et bien plein d autres choses à réfléchir . Bref, je pense qu il faut qu on arrête de se prendre la tête … profite bien de ta semaine

    1. C’est tellement ça ! Mon cerveau sature aussi et c’est pourquoi je pense qu’une détox me fera le plus grand bien 😀 Mais ce sera dans 2 semaines 😉
      Bonne semaine à toi aussi ! 🙂

  4. Coucou Roberta,

    Un peu comme toi j’ai envie de faire mille et une choses mais bien sûr entre ma famille, le travail et mon blog je n’ai pas le temps de tout faire.
    Comme tu l’as bien analysé, les réseaux sociaux regorgent de nouvelles idées toujours plus meilleures les unes que les autres.
    En soi, je ne pense que le problème soit le tas de choses que l’on a envie de faire. Ça peut permettre de nous donner un but, des objectifs mais il est clair que consommer autrement les réseaux sociaux peut être une bonne idée.

    En effet, lorsque j’ai un temps mort j’ai tendance à prendre mon téléphone et faire le tour des réseaux, de mes mails, etc. Et comme tu le dis on mange du contenu sans arrêt… Il faut savoir coucher ses idées sur papiers sans trop en mettre. Pouvoir garder en tête ce qui nous fait vraiment vibrer et ce que l’on désirerait vraiment faire 🙂 Pas facile mais réalisable!

    J’espère que cette petite pause te fera du bien. Ta démarche est intéressante!

    Bisous

    1. Hello Charlotte !
      Mais oui, et c’est pas facile de poser sur papier que ce qu’on a vraiment envie de faire ! Mais comme tu dis je pense que c’est réalisable 🙂
      Merci, je l’espère aussi ! 🙂

  5. Hello Roberta
    Merci pour cet article, je ressens la même chose que toi !
    Il y a pleins de choses que je voudrais faire : lire, reprendre la guitare, faire des albums photos, pratiquer plus de yoga….
    Mais je n’arrive pas à prendre le temps. En fait, même quand j’essaie, je n’arrive pas à me concentrer. J’ai l’impression que le fait de surfer du le net, d’être sur Insta etc. ne demande pas de réfléchir, c’est mécanique et je suis hypnotisée comme tu le dis très bien.
    Après je n’ai pas forcément envie de faire quinze mille choses comme toi, mais juste ça je n’y arrive pas !
    Cet été j’étais beaucoup moins présente sur les réseaux, et ça m’a fait du bien même si je n’ai pas réussi à faire ce dont j’avais envie. En revanche, ça m’a manqué d’échanger avec des personnes sur Insta !
    Après je trouve que tu fais tellement de sport déjà, il ne faut pas culpabiliser pour être un peu sur les réseaux car tu fais déjà pleins de choses ! Et c’est aussi grâce aux réseaux que tu en es là aujourd’hui
    Merci à nouveau pour cet article, je suis persuadée que nous sommes beaucoup dans ce cas, mais de nombreuses personnes ne s’en rendent pas compte
    Bonne déconnexion et à bientôt !
    Claire

    1. Coucou Claire !

      C’est tellement ça ! Comme toi je n’arrive pas à me concentrer comme avant, rien que pour lire un livre (genre roman), c’est dingue ! J’ai aussi remarqué que lorsqu’on est sur Internet on lit beaucoup de contenu chaque seconde, des images qui défilent, des vidéos… alors que lorsqu’on est posés pour une activité (lire, écrire, dessiner), le contenu est « posé » et du coup moins de choses défilent devant nos yeux. Et on n’est plus habitués à ça que du coup ça pose problème !

      Oui je fais beaucoup de sport, mais ce n’est pas tout et j’aimerais faire d’autres choses. Je trouve que je passe quand même beaucoup trop de temps sur internet et c’est assez chronophage aussi.

      Merci beaucoup pour ton commentaire en tous cas ! La déconnexion est dans 2 semaines, je me réjouis 🙂

  6. J’ai vraiment été touchée tout au long de la lecture de ton article, car je te comprends à 100% ! Cela fait des semaines, voire mois, que personnellement, je ne me sens pas très bien mentalement, car je n’arrive pas à faire tout ce que j’ai envie.
    Je veux faire tellement de choses, que je me sens submergée. Du coup, parfois je ne fais rien et je déprime, car j’ai l’impression d’avoir rien le temps de faire, mais j’ai l’impression d’avoir tellement de choses à faire que je n’arrive pas à m’y mettre… je sais pas si tu arrives à me comprendre, c’est difficile à expliquer ahah ! Je veux publier régulièrement sur le blog, sur insagram, sur pinterest, mais aussi faire du sport, faire des bonnes recettes les soirs, faire mon ménage, des maquilalges, de la couture, de la broderie, le week-end j’aimerais sortir, tester de nouvelles choses, lire des blogs, des livres etc… et tout ça dans un temps ultra limité… bref…
    Après, je ne saurais pas dire si ce sont les réseaux sociaux qui me font ça, mais ils n’y sont certainement pas pour rien là-dedans ! C’est vrai que, personnellement, quand je vois tout ce que font les autres, je me demande comment ça se fait que je n’y arrive pas moi aussi, mais je suis bien consciente que c’est mal de penser ça, et que se comparer aux autres, c’est pas terrible ! ^^
    Par contre, je pense que je serai incapable de me passer des réseaux sociaux et internet, tellement j’y passe de temps, mais c’est un beau challenge !
    Enfin voilà, lire ton article m’a fait du bien, ça fait du bien de savoir qu’on est pas seuls dans le même situation.. 🙂

    1. « Je veux faire tellement de choses, que je me sens submergée. Du coup, parfois je ne fais rien et je déprime, car j’ai l’impression d’avoir rien le temps de faire, mais j’ai l’impression d’avoir tellement de choses à faire que je n’arrive pas à m’y mettre »
      C’est exactement ça !! Je ne dirais pas que je suis déprimée personnellement, mais frustrée de ne pas réussir à gérer mon temps comme je l’aurai voulu en tous cas. Mais je suis dans la même situation que toi et je te comprends à 100% !! Je me sens moins seule ^^

      Je pense qu’en effet c’est pas sain de se comparer aux autres, après tout certains ne travaillent pas et ont plus de temps pour faire des choses, d’autres commencent tard ou finissent très tôt. Ça change la donne ! Mais sinon bientôt (dans un mois) je partagerai un article ou une vidéo pour montrer un peu comment je m’organise au quotidien, peut-être que ça peut t’aider 🙂

      Et je suis sûre que tu es capable de te passer des réseaux sociaux et internet le temps de quelques jours, après tout, comment on faisait quand on était plus jeunes ? 🙂 Et comment faisaient les jeunes avant Internet et les natels ? 🙂

      Merci beaucoup pour ton commentaire en tous cas, ça m’a aussi fait beaucoup de bien de le lire et de savoir que je ne suis pas la seule à saturer… 🙂

  7. Quel article !
    Alors comme toi, j’ai énormément d’idées… Enfin… J’en avais. Ces temps, je passe un moment de vide (bon ok, ça dure depuis des mois…) et j’ai beaucoup de peine à avoir des idées ou des pensées positives. Mais c’est vrai qu’il m’arrive souvent de ne pas réussir à dormir, parce que j’ai trop d’idées qui fusent dans la tête…
    (J’aurais plein d’autres choses à te dire mais les mots ne sortent pas…)

    1. Eh oui… ça fait genre 2 semaines qu’il est dans les brouillons.. et c’était le moment de le publier.

      Je vois que tu traverses une période difficile… hésites pas à en parler à quelqu’un de spécialisé, ça pourrait t’aider à y voir plus clair ❤️et si t’as besoin, on peut se voir aussi ! Prends soin de toi Jade !

  8. Comme je te comprends. Ces réseaux sociaux sont d’une ambivalence extraordinaire. Tu peux y trouver tout plein de choses très intéressantes et stimulantes. Cela permet aussi de faire de belles rencontres comme tu l’as dit.
    Et en même temps c’est super chronophage et à la fois frustrant. Moi aussi ça donne envie de faire 10000 choses. Mais je me rends compte que entre la vie pro et personnelle ça laisse peu de temps à toutes ces envies et ça a tendance à me refermer et parfois je fais encore moins de choses que ce que j’aurais envie.
    Avec le temps j’ai un peu perdu l’envie de créer du contenu sur mon IG mais j’ai l’impression que je passe de plus en plus de temps à en consulter et que ça fait comme un espèce d’effet trou noir dans mes journées. Je me rends compte qu’il y a une forme d’addiction.

    1. Mais tellement ! Les pour et les contre sont beaucoup et la balance est presqu’à égalité je pense. C’est juste à nous de bien doser peut-être !

      Oui et depuis qu’il y a les stories c’est encore pire ! On suit la vie des autres, on zappe d’un compte à l’autre et au final on a rien fait en 1h. C’est juste que c’est du contenu rapide, facile et l’effet éphémère n’aide pas. Voilà pourquoi aujourd’hui on regarde plus les stories que les publications !

      C’est clairement une addiction… et ça fait peur ! ça me fait peur pour les enfants d’aujourd’hui aussi, car on voit clairement qu’il y a une baisse de concentration et c’est clairement dû (en partie en tous cas !) aux écrans…

  9. Hello !
    Ton article et ton régit est très intéressant et me fait pas mal réfléchir. Merci du partage, un peu de changement dans ce monde de sur-information ne ferait pas de mal !
    Des bisous

    1. Coucou Emilie ! Merci beaucoup ! Je suis contente si mon article a pu t’amener à réfléchir sur ta consommation des réseaux sociaux ! En effet j’ai envie de ralentir et de moins consommer de contenu. Je suis sûre que ça me fera du bien ! 🙂 bisous !

  10. Je vois ce que tu veux dire, quand ça arrive je pense que la meilleure chose à faire est de se réfugier un temps dans sa bulle, de faire quelque chose qui nous concerne et de se recentrer sur un seul projet qui nous tient vraiment à cœur. Dans mon cas c’est de retravailler mon histoire écrite de manoir hanté, afin de peut-être réaliser un jour mon rêve de voir mon univers adapté en BD et/ou en film. ^^
    Je te souhaite bon courage, en espérant que cette semaine de pause te permette de souffler un peu et d’y voir plus clair. 🙂

    1. Oui c’est ce que je fais régulièrement, mais le faire juste quelques heures ça ne suffit pas je trouve ^^ j’ai envie de passer plusieurs jours sans internet et ça m’aidera déjà plus je pense 🙂
      Mais c’est vrai que c’est une très bonne idée, de s’exiler un peu en effet ! ça fait déjà du bien 🙂
      Merci beaucoup, je l’espère aussi !

  11. Je me reconnais tellement dans ton article !
    J’ai aussi un demi million de projet en tête, d’activités à faire, de choses à tester…
    J’y réfléchis d’ailleurs depuis quelques temps, et je me suis rendue compte qu’en passant à un mode de vie plus écolo, j’avais arrêter de surconsommer des vêtements, cosmetiques ou autre objets en tout genre.

    Mais je me rend compte que d’une certaine manière je surconsomme de l’expérience :
    – lieu à visiter, activités à essayer, livre à lire, projet à monter… Je suis toujours en train de faire mille chose, et j’en ai tout autant dans ma to do list… Au final, c’est un peu comme si le « Faire » était devenu le nouveau « Avoir », qui nous empêche simplement « d’Être ».

    Et je trouves ta réflexion avec les RS très intéressante. C’est vrai que nous sommes mitraillées au quotidien par du contenus qui nous donne des idées, nous inspire… Mais peut être un peu à l’extrême ?

    Sur Instagram, je me suis mis un Timer qui me signale au bout de 30min sur l’application pour la journée (5min parci par là ça va super vite !). Je vais aussi aller me couper les notifications, ça me paraît être une bonne idée

    Merci pour cet article qui nous permet de reflechir sur nos pratiques 🙂

    1. C’est très intéressant ce que tu dis : le « Faire » était devenu le nouveau « Avoir », qui nous empêche simplement « d’Être ». Ça me parle beaucoup et comme toi depuis que j’ai un autre mode de consommation, je surconsomme d’expériences.

      C’est très bien d’avoir mis un timer ! Je l’avais mis sur tik tok aussi (15 minutes) au début, puis cette application m’a vite soulée et je l’ai désactivée ahaha
      Pourquoi pas un timer d’instagram aussi en effet ! tiens je vais essayer pour voir, merci beaucoup !

      Et merci à toi pour ton commentaire et tes réflexions intéressantes ! 🙂

  12. Coucou,
    Je comprends tellement ton sentiment! Cela s’appelle le « snack content » en bon français 😉
    Le fait de consommer (dévorer?) du contenu en permanence et, bossant dans les médias sociaux, je suis souvent à la limite de la boulimie.
    Si tu sens que c’est trop, coupe durant quelques jours ou accorde-toi 1-2-3 jours off chaque semaine.
    Les réseaux sociaux nous poussent à toujours ouvrir leurs apps et à poster du contenu pour faire plaisir à l’algorithme mais au fond, la terre ne s’arrête pas de tourner si on se déconnecte et si on se ressource hors écran 😉
    Des bisous
    Virginie

    1. Hello Virginie ! Wow en effet ça doit pas être facile pour toi !
      Oui je pense que je mettrais en place 1 jour off tous les mois en tous cas 🙂 Merci pour ton commentaire, bisous !

  13. Salut Roberta! Je me suis saturé des réseaux sociaux et je fais une pause de tout ça, mais saches que cela n’a pas forcément à voir avec l’envie de faire plein de choses !!
    Au fait à 24 ans moi j’étudiais à l’université et je travaillais, je faisais de la nage, des cours d’anglais et français (et italien) j’étais dans un groupe d’activistes écologistes et dans une ONG pour l’éducation civique et politique, j’assista à tout les vernissages de ma ville (j’ai 4 amis et mon beau-frère artistes plastiques), et j’organisai mon mariage, fête et tout le tralala seule puisque mon fiancé était à l’autre bout du monde. Et toussa sans téléphone portable !! J’ai eu mon premier portable à 26 ans habitant déjà en Suisse. Pour te dire que l’envi de faire n’a rien à voir avec les média sociaux!! Je suis venue en Suisse (il y a 15 ans) et j’ai tout de suite remarqué que ici la vie va très lentement, les gens font une chose à la fois et voilà… c’était un choque très grand, mais je crois que maintenant les choses commencent aussi ici à prendre l’envol. C’est peut-être parce que on voit plus et mieux que les gens ailleurs ont plein d’envie de faire des choses ??

    1. Coucou Natalia ! Je comprends ton point de vue ! Peut-être que ça dépend des cultures aussi, je sais pas. En tous cas je pense que voir constamment du contenu donne quand même plein d’idées… genre aller ici ou là, faire ci ou ça… alors qu’en temps normal, si on a envie c’est NOUS qu’on va chercher des informations ; là c’est le contenu qui vient à nous… 🙂

  14. Coucou Roberta, je me retrouve énormément dans tes mots et je ressens les mêmes sentiments partagés. J’ai déjà fais plusieurs pauses de réseaux sociaux, des fois de plusieurs semaines même. Mais je retombe toujours dans les vieilles habitudes. Trouver le juste milieu c’est dur… vraiment.
    A bientôt,
    Tina

    1. Hello Tina ! Tu as bien raison de faire des pauses ! Je me réjouis de la mienne, d’ailleurs ^^
      Je vais essayer de trouver un moyen pour pas retomber dans mes habitudes lorsque je reviendrai de ma pause alors. Merci pour ton commentaire !

  15. Coucou! Tu n’es pas la seule je te rassure, j’ai tout un tat (trop) de carnet avec plein de listes de choses à faire, à voir, à tester… je me rachete des livres prepa bac pr reviser au cas ou, j’ai des projets de videos d’albums photos…. et pourtant je ne suis pas pour autant tres productive. J’ai peur d’oublier « cette idee » alors je la note.. mais je crois qu’a force ca me stresse car je ne fais rien.

    1. Hello ! Oui c’est rassurant de savoir qu’on est pas seul ! D’ailleurs je reviens d’une semaine de détox de réseaux sociaux et ça m’a fait un grand bien ! J’ai pris la décision d’arrêter mon compte perso sur Instagram d’ailleurs, j’explique tout dans mon dernier article. Je suis submergée par Instagram ! :O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
it_ITItalian fr_FRFrench

La newsletter reglisse-et-myrtilles

En vous inscrivant à la newsletter vous serez sûr de ne pas rater
les prochains articles du blog ! Recevez 1x par semaine les derniers articles publiés, le dimanche soir à 20h.

Merci pour votre inscription

Trop de tentatives, veuillez réessayer ultérieurement