10 conseils pour réussir à se lever tôt.

En cherchant une introduction pour cet article, je me suis rendue compte que ça fait déjà plusieurs années que j’ai pris ce rythme régulier de me lever tôt.

Avec l’arrivée des beaux jours et les températures qui augmentent, ça m’arrive de me lever entre 4h30 et 5h30 du matin pour aller courir, avant de partir travailler ; le soir il fait beaucoup trop chaud pour courir et je ne supporte vraiment pas la chaleur (sport ou pas sport).

En 2016 j’ai commencé à pratiquer le Miracle Morning, dans le but d’avoir une heure de lever et de coucher fixe, car avec mes horaires irréguliers (je peux commencer à travailler 6h30 comme à 12h30), je m’en sortais plus à me lever à des heures aléatoires.

Disons que ça m’a aidé à enclencher la machine en route, mais ce n’était pas la méthode qui me convenait. Car tout ce qui est écriture, lecture, méditation ou autre (les conseils de l’auteur), a tendance à m’endormir plus qu’autre chose.

J’ai donc ré-ajusté mes besoins et envies et depuis juin 2016 je prône un réveil entre 6h et 7h tous les jours, voir avant si je fais du sport, mais je reste à l’écoute de mon corps si je ressens le besoin de dormir plus un samedi matin, par exemple. Et je ne culpabilise pas. Il y a aussi des jours où je me lève à 7h30 (notamment pendant le confinement, j’ai fait des efforts ^^) ou à 8h30 et ça va très bien 🙂

Par contre l’hiver je me lève plus tard (car il fait jour plus tard) pour aller courir. Disons que je me lève quand il fait nuit et je pars courir dès qu’il fait légèrement jour 🙂 Je vais courir le soir en général, plutôt que le matin. En temps normal je me lève vers 6h30/7h.

Mon premier conseil pour se lever tôt, c’est de savoir en avance ce que vous allez faire. Ça va être votre motivation n. 1 !

Se lever tôt juste pour être sur Instagram à regarder des stories pendant 30 minutes ou pour regarder 20 vidéos sur Tiktok, ça n’en vaut pas la peine, à mon avis.

Qu’est-ce que vous feriez si vous vous leviez une ou deux heures plus tôt ?

De mon côté, si je ne vais pas courir, j’ai besoin de savoir comment m’occuper. Avoir une liste avec des choses à faire. Ça peut être des petits trucs, mais ça m’aide. Je sais que je me suis pas levée pour rien.

En général je réponds à des mails, j’écris un article, je bosse sur ma box, etc.

Mon deuxième conseil, c’est de savoir combien d’heures de sommeil vous avez besoin minimum et d’adapter votre heure de coucher en conséquent.

Nous sommes tous différents et ça peut changer avec les années ou selon les semaines. Certaines personnes ont besoin de 8h, d’autres 10h et d’autres 5h. Il n’y a pas de juste ou faux ! Et si vous ne le savez pas, faites plusieurs essais 🙂

Pour ma part j’ai remarqué que si j’arrive à me lever à 4h30 pour aller courir après avoir dormi 6h, sans être spécialement fatiguée la journée, je sais que ce n’est pas un rythme que j’arrive à tenir sur le long terme.

Par contre je sais que si je me couche à 22h/22h30, je peux me lever entre 5h30 et 6h30 sans problèmes, car j’aurai dormi 7h30/8h. Et surtout, après des longues séances de course à pieds (+ d’1h30), je vais avoir besoin de plus de sommeil pour bien récupérer de mon effort, donc en général je me couche un peu plus tôt ces soirs-là.

Donc testez sur plusieurs semaines 🙂

Mon troisième conseil, c’est d’être régulier si vous souhaitez que ça devienne une habitude.

Et pas que durant un mois comme on pourrait le croire ! J’ai lu à plusieurs reprises qu’un comportement commence à s’encrer dans le cerveau pour devenir une habitude, qu’après 70 jours.

Donc si vous souhaitez vous lever tôt juste quelques fois par semaine pour faire du sport, avoir du temps pour vous, etc., c’est possible, mais ça risque d’être difficile sur le long terme, si vous alternez les réveils tôt/tard.

C’est pour ça que j’essaie de me lever tôt aussi le weekend, pour garder une certaine stabilité 🙂

Mon quatrième conseil, c’est d’éloigner votre réveil du lit.

Mon réveil est sur mon téléphone, qui lui, n’est pas à portée de main. Je suis donc obligée de me lever pour l’éteindre.

Il y a quelques temps j’utilisais beaucoup l’application Alarmy : vous prenez votre frigo en photo (par exemple) et tous les matins vous devez reprendre cette même photo pour éteindre votre réveil. C’est sadique, mais ça aide à sortir du lit 😛

Configurez bien le réveil, car les réglages de base ne sont pas top 🙂

Mon cinquième conseil, c’est de préparer vos affaires la veille.

Que ce soit vos affaires de sport ou vos vêtements pour le travail, ça c’est une habitude que j’ai depuis au moins 10/15 ans et qui m’aide beaucoup ! Je regarde la météo le soir et je choisis mes fringues en fonction.

Pour le sport, ça m’aide beaucoup de les avoir déjà prêtes, car en général je les mets avant de faire mon café, comme ça je sais qu’une fois que mon café est terminé, je dois me préparer pour aller courir et je ne laisse ainsi pas le temps à mon cerveau de se poser mille questions. J’y vais et c’est tout, sans réfléchir.

Mon sixième conseil, c’est de vous préparer psychologiquement la veille.

Personnellement je me couche quasiment à chaque fois en me disant quelque chose dans le genre :

« ok, demain je vais me lever à 5h, je vais courir à cet endroit (en général j’ai déjà l’itinéraire programmé dans ma tête), j’aurai des températures fraîches et je ne vais pas le regretter ; les paysages seront magnifiques et comme ça j’ai fait mon sport de la journée. Quand le réveil sonnera à 5h, je me sentirai bien et en forme pour courir ! »

Et du coup quand le réveil sonne en général je me lève pour l’éteindre et je me pose pas trop de questions, et je me prépare. Alors certes, même après des années à me lever tôt, ça reste toujours dur. J’ai toujours les paupières lourdes et je me sens fatiguée. 5h ou 6h du matin ça reste super tôt ! Mais je sais qu’après mon café, je me sens d’attaque pour la journée !

En gros il faut vraiment y aller machinalement ahah. Si vous vous recouchez en mode « je veux paaaas me lever, je suis fatiguéeeee », votre cerveau choisira la facilité et donc il y a des risques que vous vous rendormiez. Hors si vous éteignez votre réveil et vous commencez directement à vous habiller ou à sortir de la chambre (même avec les yeux fermés si c’est trop dur, mais attention ^^), ça va être plus facile pour la suite 🙂

Mon septième conseil, c’est d’y aller progressivement.

Si vous êtes habitués à vous lever à 8h, au lieu de mettre votre réveil direct à 6h du matin, mettez-le à 7h-7h30 pendant quelques jours, puis à 6h30-7h, puis 6h, etc. Hésitez pas également à vous coucher dès que vous sentez que vous êtes fatigué ! C’est normal de commencer à ressentir des signes de fatigue plus tôt, et si vous les laissez passer trop longtemps, vous risquez de louper un cycle de sommeil.

Mon huitième conseil, c’est d’avoir une personne garante !

Ça peut être une amie, votre soeur, votre copain, colloque… mais en gros ce n’est pas à cette personne de vous réveiller (vous n’êtes plus un enfant 😉 ), mais elle est là simplement pour vous aider à tenir, elle est là pour vous motiver.

Le soir par exemple vous pouvez lui dire « ok, demain je me lève à 7h au lieu de 8h, tu verras ! ». Ou encore « promis, demain je t’écris à 6h du matin pour te prouver que je suis bel et bien debout ! » (avec photo à l’appui si elle habite pas avec vous).
Des fois ce que je fais aussi, lorsque je dois faire quelque chose d’important, mais que j’ai tendance à repousser (genre la compta), je dis à mon copain « si demain à 20h je n’ai pas terminé ma compta, promis je t’achète un nouveau casque » et j’insiste auprès de lui pour que je maintienne ma parole. Ma compta était terminée à 12h 😛

Vous pouvez faire pareil avec votre garante : « si tous les matins de la semaine prochaine, à 6h je ne suis pas debout, je t’achète la paire de baskets que tu veux ! » ça va vous motiver à vous lever ahaha

Mon neuvième conseil, c’est d’être bien reposé !

Facile à dire, n’est-ce pas ? ^^ Mais avoir un sommeil de qualité est essentiel sur le long terme, qu’on se lève tôt ou pas.

Là je vais faire la minute pub, mais j’ai testé différentes choses (et mon copain aussi surtout, vu que c’est lui qui a le plus de problèmes de sommeil) et je vous en fais part (cliquez sur les mots soulignés pour lire les revues ou arriver sur les sites en question) :

  • Le spray « sérénité » de Tsaey : à base d’huiles essentielles et il s’applique directement sur l’oreiller ou les vêtements (code MYRTILLA : -10% de réduction sur le site)
  • Le spray « douce nuit » de Poids’Plume : mélange d’hydrolats qui ont les propriétés d’apaiser le corps et l’esprit et ainsi aider à trouver le sommeil plus facilement. Il peut être utilisé aussi durant la grossesse ou en post-partum avec bébé.
  • L’huile de CBD de Naturicious : le CBD est l’une des molécules cachées derrière le chanvre. Il ne rend pas les gens stones ou amorphes, contrairement au THC. Il relaxe simplement, ou peut apaiser en cas de stress ou pour certaines douleurs. Elle a le goût d’huile d’olive. (code MYRTILLA : -15% de réduction sur le site)
  • L’huile de CBD de The Swiss Coffee Shop : elle est d’origine suisse et celles de la marque Hi-Lab vendues sur le site, ont un goût de cannabis. Nous vous conseillons d’utiliser ces produits avec précaution et modération évidemment. (code MYRTILLA : -10% de réduction sur le site)
  • Le Dodow : un petit boîtier rond qui émet des jets de lumière et vous adaptez votre respiration en fonction de la lumière, et ça devrait vous aider à vous calmer et à vous préparer à l’endormissement. Ça n’a pas trop marché sur moi, mais sachez que ça existe comme méthode 🙂
  • Morphée : un appareil qui aide à trouver le sommeil par le biais de séances à écouter. Je ne l’ai pas testé, mais je vous partage l’avis d’une amie blogueuse qui l’a testé !

Mon dixième conseil, c’est de ne pas vous forcer si ça ne va pas.

Si vous êtes déjà de base souvent réveillé la nuit par vos enfants, ou que vous avez besoin de sommeil, ne vous forcez pas à vous lever plus tôt si ce rythme de vie ne vous convient pas ! C’est aussi important de bien dormir 🙂

Mais si une fois de temps en temps vous ressentez le besoin de vous lever plus tôt pour avoir du temps pour vous ou pour faire des choses, j’espère que mes conseils vous seront utiles 🙂

Hésitez pas également à faire 15 à 30 minutes de sieste l’après-midi, si vous en avez la possibilité et si vous en ressentez le besoin 🙂 ça aide à tenir pour le reste de la journée tout en réussissant à dormir le soir !

Zéro pression !

En conclusion

Ce qu’il faut retenir, c’est surtout d’anticiper la veille tout ce qui peut être fait pour le lendemain matin et également de savoir quelles sont nos motivations. Car sans objectif… c’est plus compliqué de mettre en place une nouvelle habitude 🙂

Et pour sortir du lit, hésitez vraiment pas à mettre votre réveil hors de portée de main, pourquoi pas dans une autre pièce, même ! 🙂

Et vous, qu’en pensez-vous de ces conseils ? Lesquels appliquez-vous déjà ?

Les codes promo de cet article sont affiliés (ça veut dire quoi ?)

Si vous avez apprécié cet article, mais que vous n'avez pas le temps de commenter, n'hésitez pas à cliquer sur le petit coeur, cela me fera plaisir ! 🙂

Myrtilla
  • |
  • 5 commentaires
  • |

5 réponses à “10 conseils pour réussir à se lever tôt.

  1. Hello Roberta!
    Merci pour tous ces conseils j’ai réussi à me lever tôt les deux mois où je courais, caf ça me motivais vraiment ! Depuis rien ne m’a jamais motivée, même le yoga
    Pendant un an j’ai mis mon réveil à 6h30 et je ne me suis jamais sentie autant fatiguée, même si je me couche tôt… En fait pour moi rien de mieux qu’un réveil naturel mais malheureusement mon corps ne peut pas se lever à la bonne heure en semaine haha
    Et vraiment pour avoir testé Morphée, j’ai souvent du mal à m’endormir sans ! Je m’endors pendant les écoutes souvent
    Merci pour ton article, j’ai le miracle morning qui m’attends sur ma table dd chevet haha !
    Bises
    Claire

    1. Hello Claire ! Avec plaisir !
      Ah oui je comprends ! C’est sûr que les réveils naturels sont les meilleurs 😉
      C’est bon à savoir que Morphée fonctionne bien, parfois je me perds dans mes pensées et ça m’empêche de dormir. Ou pour les enfants ça doit être top comme idée pour s’endormir aussi ! 🙂
      Ahah bonne lecture ! Tu me rediras ce que t’en penses 😉 Bisous !

  2. Coucou,
    Merci pour tous ces précieux conseils ! Plus jeune j’adorais faire la grasse matinée mais depuis que je travaille j’aime me lever tôt pour avoir le temps de faire pleins de choses : comme toi du sport, bosser sur le blog, faire des photos etc ! J’ai l’impression d’être bien productive et d’avoir « réussie » ma journée !
    Bisous

  3. De bien bons conseils ! Avec mon travail, je n’ai pas tellement le choix de me lever à heure fixe, c’est-à-dire à 6h15, et j’avoue que je ne serais pas capable de me lever plus tôt ! Le week-end, par contre, j’en profite pour dormir un peu plus longtemps !
    Par contre, durant le confinement, j’ai un peu abusé niveau horaires, je n’aurais jamais pu me lever aussi tôt et faire du sport comme toi, tu as bien du courage ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench
it_ITItalian fr_FRFrench

La newsletter reglisse-et-myrtilles

En vous inscrivant à la newsletter vous serez sûr de ne pas rater
les prochains articles du blog ! Recevez 1x par semaine les derniers articles publiés, le dimanche soir à 20h.

Merci pour votre inscription

Trop de tentatives, veuillez réessayer ultérieurement