Une semaine sans réseaux sociaux et sans YouTube : le bilan !

Dans un précédent article, j’évoquais mon ressenti face à ce que je vis à travers les réseaux sociaux, notamment le surplus d’informations, le temps passé devant les écrans et le cerveau qui n’est jamais en vraie pause (sauf pour dormir).

J’ai donc fait une pause d’une semaine des réseaux sociaux (pour ma part Instagram, Facebook, Twitter et Pinterest) et de YouTube. Pas de podcasts non plus. Et je reviens aujourd’hui, dimanche à 17h, pour écrire cet article et vous livrer ce que j’ai vécu et ce que j’ai décidé d’entreprendre pour la suite.

Avant la déconnexion

Avant, dès que j’avais un moment où je ne savais pas trop quoi faire, ou bien ces moments où on a pas assez de temps pour commencer quelque chose, mais assez pour vite lire 1-2 messages, j’allais sur Instagram ou Facebook pour passer le temps.

Je faisais aussi régulièrement des stories sur Instagram où je partageais plusieurs moments de mon quotidien. Avec du recul, c’est vrai que je partageais pas mal de choses quand même, mais j’ai toujours réussi à mettre de côté mon téléphone lorsque j’étais en famille ou avec des amis.

J’aimais également écouter des podcasts utiles (par exemple pour développer sa marque, son blog, des conseils sur la course à pieds, etc.) en conduisant, en faisant le ménage ou en me préparant.

Ce qui fait que j’étais constamment en train de consommer du contenu choisi (podcasts) ou pas choisi (feed Insta). Tout comme j’avais toujours de quoi m’occuper pour une certaine durée (vidéos YouTube).

À travers cette pause détox, j’avais envie de découvrir comment je pouvais m’occuper sans écrans aussi !

La déconnexion (du lundi 31 août matin au dimanche 6 septembre à 18h)

Comment je me suis sentie ?

Au début je sentais que quelque chose me « manquait ». L’habitude de prendre en photo des moments pour les stories Instagram, par exemple (des fois l’heure de réveil avec mon café, mon départ pour une séance de sport, le ménage, des fois ce que je mange, où je vais, à quelle heure je pars pour travailler…). J’ai vite remarqué que j’étais rentrée dans un engrenage de partage continu sans m’en rendre vraiment compte ! Mais j’y ai beaucoup pensé à ces « réflexes » surtout le premier jour. J’y pensais puis après je passais à autre chose.

Une fois ça m’est arrivé d’ouvrir Instagram machinalement même ! Et à la seconde où je m’en suis rendue compte, je l’ai immédiatement refermé. C’est dingue !

C’est comme ouvrir le frigo alors qu’on sait pertinemment qu’il y a rien à manger (et qu’on a pas vraiment faim, mais on s’ennuie).

J’ai aussi remarqué que j’avais plus de temps. Mine de rien, 10 minutes par-ci et 10 minutes par-là, le temps passe et selon les jours on peut même y passer facile 1h ! Surtout quand on a 2 comptes comme moi (un perso et un pour la box)

Je n’ai pas spécialement fait plus de choses cette semaine, mais j’ai remarqué que j’ai réussi à faire tout ce que j’avais de prévu et que j’avais même du temps en plus !

J’ai ressenti également une sorte de poids en moins. Une chose de moins à penser. Et pas si petite ! Car être sur Instagram, en général ça comporte : liker les publications des autres, en commenter certaines, regarder les stories, les commenter, répondre aux messages en privé, publier des photos… bon ok on peut très bien juste consulter les publications des autres et ne pas liker/commenter/réagir/publier aussi, mais voilà, c’était pas mon cas 🙂 Bref, une partie de mon cerveau était libérée et ça m’a apaisée quand même, bien que je n’étais pas stressée ou angoissée en temps normal, mais ça reste ça de moins à faire ou à penser !

Le soir je me suis sentie plus apaisée aussi. Avec l’esprit tranquille. En effet, au lieu d’aller sur le canapé et glander sur Instagram/YouTube, je lisais une BD ou bien je m’allongeais sur le canapé sans rien faire et c’était vraiment agréable !
Cette semaine a été particulièrement occupée en restaurants par contre (qui se sont improvisés le jour même en fait !), du coup mes soirs étaient comme ça :

Lundi : travail jusqu’à 17h45, course à pieds de 19h-20h. Repas à 20h30.
Mardi : travail jusqu’à 17h45, course à pieds de 19h-20h. Repas à 20h30.
Mercredi : travail jusqu’à 18h30, restaurant dès 19h.
Jeudi : travail jusqu’à 18h30, course à pieds de 19h-20h. Repas à 20h30.
Vendredi : travail jusqu’à 18h30, restaurant dès 19h.
Samedi : course à pieds dès 15h30, restaurant dès 20h.
Dimanche : repos (mais visites de 15h à 16h45)

Du coup les 3 soirs où j’ai mangé tard après le sport, je me suis couchée assez tôt car j’étais fatiguée (21h30). Et les soirs où j’avais pas de sport, je suis allée au restaurant ^^ C’est exceptionnel qu’il y ait autant de restaurants en une semaine, je précise !

Durant la semaine, quand j’avais des moments de libre le matin ou le weekend, je me suis occupée en :

  • Lisant une BD
  • Regardant mon plan d’entraînement pour le marathon
  • Écoutant les livres audio Harry Potter 5 et 6
  • Terminant mes albums photos de famille et de couple
  • Écrivant
  • Allant me coucher plus tôt
  • Nettoyant mes pinceaux et éponges pour le maquillage
  • Faisant de la moto avec mon copain (samedi matin)
  • Faisant rien (j’étais juste sur le canapé et je regardais dehors)

Les derniers jours je pensais de plus en plus au retour sur Instagram malgré moi. Je n’en ressentais plus le besoin, ni l’envie. J’avais l’impression que c’était un monde à part et que je n’avais plus envie d’y faire partie. Ma petite vie tranquille sans réseaux sociaux me convenait bien en fait !

Et après ?

J’ai commencé par lister sur papier ce que je faisais sur les réseaux sociaux. La liste était longue 🙈 Durant cette semaine d’absence tout le monde a survécu et je suis sûre que certains s’en sont même pas rendus compte, tellement il y a de contenu sur les réseaux sociaux.

J’ai essayé de voir ce que j’avais envie de garder ou de changer. Au début, avant la déconnexion, je m’étais dite que j’allais probablement m’accorder un jour off tous les mois. Mais après cette semaine de déconnexion, je me suis rendue compte que ça ne suffisait pas. Que ça ne changerait pas grand chose.

Je suis en train de penser à arrêter mon compte Instagram personnel. Je ne pensais jamais dire ça un jour, mais cette semaine m’a fait un bien fou, vous imaginez même pas et j’ai juste pas envie de ré-ouvrir Instagram à nouveau et tout reprendre où ça s’était arrêté.

J’ai listé les pour et les contre si j’arrêtais Instagram, car pour moi c’est clairement LA source du problème. Je vais par contre garder le compte Instagram de la Myrtilla Box.

Arrêter Instagram, me permettrait :

  • De plus me concentrer sur le développement de ma box et de l’e-shop.
  • De passer moins de temps sur le téléphone.
  • D’être moins surchargée d’informations en tout genre.
  • D’avoir le cerveau plus libre et plus concentré sur les tâches en cours.
  • D’avoir l’esprit moins « pollué » par les infos.

Mais les désavantages, seraient :

  • D’avoir moins d’interactions avec les personnes qui me suivent.
  • Peut-être moins de lecteurs ?
  • De moins suivre le quotidien des personnes que j’aime bien.

Du coup j’ai pensé à plusieurs solutions :

  • Vous proposer de me suivre sur ma page Facebook (pour les partages de bons plans, recettes, mes articles de blog et vidéos YouTube, etc.)
  • Au lieu de faire tous les jours des stories Insta sur des moments du quotidien, j’aurai regroupé l’essentiel dans des articles mensuels intitulés par exemple « au mois d’octobre j’ai fait…«  et faire un condensé plus pertinent de ce que j’aurai habituellement partagé en photo/story sur Instagram !
  • Vous proposer de me suivre via la newsletter du blog pour ne pas manquer les articles !

Facebook est différent qu’Instagram. On a moins de contenu en continu non demandé, et on a surtout le contenu des personnes auxquelles on est abonnées, on ne le loupe pas ! Alors certes, il y a toujours les posts sponsorisés des autres personnes, mais ça c’est désormais partout. Et j’ai l’impression qu’il y a moins cette importance aux likes/commentaires.

Je pense que le fait d’avoir un blog + une chaîne YouTube + gérer le compte de ma box, c’est sûr que ça fait beaucoup. Les réseaux sociaux ont leurs avantages comme leurs inconvénients.

Que pensez-vous de tout ça ? D’être que sur Facebook et de quitter Instagram ?

Je ne dis pas que je ne reviendrai plus jamais sur Instagram, je ne pense pas fermer mon compte d’ailleurs, mais je ne souhaite plus y publier. Juste ces prochaines semaines histoire que tout se mette en place, même si ça me fait un peu peur honnêtement.


Voilà voilà comment cette semaine s’est passée !
En 3 mots je me sens après cette déconnexion : apaisée – libérée – créative.

Vous en pensez quoi, vous ?
Aimeriez-vous essayer de déconnecter d’Instagram ?
Avez-vous déjà essayé ?

Si vous avez apprécié cet article, mais que vous n'avez pas le temps de commenter, n'hésitez pas à cliquer sur le petit coeur, cela me fera plaisir ! 🙂

Myrtilla
  • |
  • 16 commentaires
  • |

16 réponses à “Une semaine sans réseaux sociaux et sans YouTube : le bilan !

  1. Wouah! Quel retour positif!
    Ça me donne vraiment envie de changer ma façon de consommer les réseaux enfin surtout instagram.
    Quand tu dis que tu as ouvert l’appli machinalement, c’est moi H24.
    Je vais tenter de supprimer ou limité instagram en semaine quand je travaille tiens pour voir.

    Concernant Facebook, j’avoue que je n’y vais plus trop, j’ouvre l’application 1 fois de temps en temps dans la journée sans vraiment regarder mon fil d’actualité.. du coup je serais triste de ne plus suivre sur insta ton petit quotidien mais peut-être que je me forcerais à aller plus sur FB du coup 😀

    1. Oui franchement ça m’a vraiment changé la vie, ça m’a fait tellement du bien, moi qui adore la nature, le moment présent et tout… tu devrais vraiment essayer de mettre en place quelque chose ! Ne serait-ce que le soir !

      Je comprends pour Facebook ! Mais sinon je partagerai un peu ce que je partage en story, mais plus sous forme d’article de blog en fait 🙂 et d’autres choses aussi sur Facebook oui 🙂 C’est vraiment instagram qui me dérange aujourd’hui :/

      1. Oui alors je comprends tout à fait!
        Après je passe régulièrement sur ton blog donc je pense que ça changera pas trop.
        En tout cas merci pour cette expérience et ton retour c’est inspirant!
        Bisous 🙂

  2. Coucou Roberta,
    Merci pour ton article!

    C’est également une question que je me pose, surtout depuis que j’ai eu ma fille il y a 2 ans… j’ai assez facilement supprimé mon compte Facebook, mais Instagram j’arrive pas! J’y ai quand même découvert des comptes chouettes, notamment Good Mood Sparkle à leurs débuts ou alors Pink Poulet par exemple! Et c’est ce que j’aime avec Insta c’est de pouvoir découvrir des artisans suisses. Mais c’est vrai que tout le reste est polluant pour la tête.. régulièrement je fais du tri et supprime les comptes qui ne m’apportent rien au quotidien ou qui publient trop de contenus. Mais bon y a toujours les publications suggérées dans l’onglet recherche et je m’y perds facilement
    Enfin bref, j’y pense régulièrement (supprimer mon compte), un jour j’arriverai à sauter le pas comme Facebook

    Je te souhaite de trouver ton équilibre en tout cas!
    Belle soirée!

    1. Hello Marie ! Merci à toi pour ton commentaire !
      Oui c’est clair qu’on découvre des chouettes comptes ! Après tu vois, je me dis que si j’ai besoin de quelque chose, je peux toujours aller sur Instagram pour la chercher. Mais je sature de toutes ces infos et nouvelles choses qui viennent à moi alors que je les cherche pas 🙂
      Je déteste les publications de l’onglet recherche. Ça ne devrait pas exister :O
      Je vais peut-être pas supprimer mon compte puisque je vais garder celui de la box, mais ne pas me connecter. Ça me fera tellement du bien, je me réjouis ! 🙂 J’espère que toi aussi tu arriveras à trouver une solution qui puisse te convenir 🙂
      Bonne soirée à toi !

  3. coucou Roberta,

    Sympa ton retour sur ta semaine. Pour ma part je suis les gens là où j’ai envie, je n’ai pas vraiment d’habitudes. Souvent c’est sur instagram (en ce qui te concerne) et moins sur Facebook car je n’y vais pas souvent, ou alors juste pour partager du contenu professionnel ou sportif sur mes pages et répondre aux messages privés si j’en ai (et là je fais un tour rapide, genre 3min.).

    Fais comme tu penses que c’est le mieux pour toi, les autres te suivront là où tu iras s’ils sont intéressés à te suivre.

  4. Coucou Roberta,
    Super ton article et ton retour. Il m’a fait pas mal réfléchir depuis hier. Notamment le fait que tu dises penser arrêter ton compte.
    De mon côté, je ne publie pas trop sur instagram mais j’y vais quand même plusieurs fois par jour. Je me suis toujours dit qu’il fallait avoir un compte pour avoir un blog, que c’était utile pour promouvoir ses articles, etc.
    Mais en fait, pourquoi faudrait-il absolument avoir insta qd on a un blog ? Le fait que tu penses arrêter m’a fait réaliser que je peux aussi le faire.
    Peut-être désinstaller l’appli et n’y retourner pour poster une story que pour faire la promo d’un article.
    En tout cas, merci pr tes réflexions qui ont enclenchées les miennes 🙂
    Belle semaine !

    1. Coucou Melody ! Merci beaucoup pour ton commentaire !
      Honnêtement je ne pensais pas pouvoir le faire un jour ! Rien que pour le blog, mais je sais qu’il existe des alternatives et si je veux partager quelque chose je peux toujours le faire via le blog au lieu d’utiliser Instagram 🙂
      Je pense qu’Insta aide à créer et garder un lien avec nos abonnés, quand on a un blog. C’est sûr ! Mais je suis sûre qu’on peut créer un lien autrement, juste avec le blog d’ailleurs. Je suis curieuse de tenter l’expérience. Si c’est une faillite je reviendrai peut-être ahaha à voir aussi comment je me sentirai ! Mais je suis sûre que ça peut fonctionner. Instagram est si additif et me submerge de contenu. Je sature et j’ai envie de passer aux choses simples de la vie, qui me font me sentir plus moi-même 🙂
      Je suis contente d’avoir pu déclencher en toi quelque chose aussi ! 🙂 Bonne réflexion !

  5. Coucou et merci pour ton article, depuis un moment je me faisais la même réflexion, comment arrêter d’aller machinalement sur insta… c dingue ça. Je ne suis sur aucun autre réseau social, juste insta depuis 3 ans je crois. Au départ c’était pr avoir des recettes de cosmétiques maison, puis ça a dévié sur tant d’autres sujets et de bombardements d’infos comme tu expliques… j’ai appris et échangé bcp, sur la nutrition, la santé etc, me suis inscrite à des formations top, acheté des livres sur conseils d’autres personnes etc mais ça fait trop d’infos aussi… j’ai même un répertoire dans mes notes de mon natel avec « infos en vrac de insta » où je note des trucs que j’ai vu, des endroits à visiter, des livres à acheter, des sites à consulter etc… bref moi qui suis pas du tout réseau social à la base, je me rends compte que j’ai réussi à devenir quasi addict et c’est une des raison principale pr laquelle je n’ai jamais voulu aller sur Facebook ou autre, mais me suis faite avoir avec insta… bref je vais aussi réfléchir à quel moyen ou méthode pour enlever cette habitude…. merci et bonne suite à toi

    1. Hello Mary ! C’est dingue quand même ce qui t’es arrivé ! On devient si vite accro à Instagram… le pire c’est depuis qu’ils ont rajouté les stories je trouve. J’espère que tu trouveras ton bonheur 🙂 merci à toi pour ton commentaire ! Bonne soirée 🙂

  6. Très intéressant comme expérience et article ! Je comprends totalement le fait qu’instagram notammment prend beaucoup de temps, moi-même j’y passe trop de temps, souvent à rien faire de spécial en plus, c’est surtout un réflexe… je cherche aussi un moyen de réduire mon temps passé sur ce réseau, en « améliorant » le temps que j’y passe. Je pense peut-être me fixer une sorte d’horaire instagram, une demi-heure par jour pour poster et commenter/voir les posts ou story des gens que je suis, à réfléchir !
    Par contre, je ne me vois pas arrêter totalement, car c’est pour moi un moyen sympas de partager ce que j’aime, mais aussi d’avoir un contact avec certaines personnes. Personnellement, Facebook j’y passe peu de temps et j’interagis jamais, mais je continuerai évidemment de te suivre à travers ton blog et la myrtilla box 🙂

    1. Merci beaucoup ! C’était vraiment une semaine très intéressante 🙂
      Un horaire imposé c’est pas mal aussi ! Je sais pas si j’arriverai pour les stories, mais pour les publications c’est une bonne idée 🙂 En tous cas je suis toujours en pleine réflexion. Pas facile de prendre la bonne décision… mais je passe vraiment trop de temps sur ce réseau ! merci pour ton commentaire en tous cas !

  7. Hello!
    Ton analogie avec l’ouverture du frigo me fait vraiment écho
    Effectivement il y a beaucoup de mauvais côtés aux réseaux sociaux, et j’en ajoute un : augmentation de la myopie chez les jeunes ! Et j’en fais partie ! Après je n’ai pas trop le choix puisqu’au travail je suis sur pc / réseaux sociaux toute la journée. Mais en plus quand on blogue et qu’on consomme beaucoup de choses sur les écrans, c’est bien pire
    Personnellement j’ai arrêté de me mettre la pression avec le fait de publier et « tant pis » si mon nombre d’abonnés n’augmente pas. Je suis bien consciente que c’est aussi pour flatter son ego, même si mon Instagram est l’extension du blog et que j’adore vraiment écrire !
    Après j’aime beaucoup « rencontrer » des personnes qui ont les mêmes centres d’intérêt que moi, alors qu’ils sont loin. Je trouve ça formidable ce qu’apportent les réseaux de ce côté là…
    Le vrai problème dans mon quotidien est que je ne prends plus le temps de lire, et j’ai aujourd’hui beaucoup de mal à me concentrer, vraiment dommage !
    En tout cas si ça t’ as fait du bien c’est génial, d’une certaine façon je me dis qu’on perdrait sûrement contact si tu fermais ton compte, mais je viendrais toujours commenter tes articles !
    Tiens nous au courant
    Claire

    1. Hello Claire ! Ah oui c’est bien possible que ça augmente la myopie ! J’en suis pas concernée, mais ça m’étonne pas !
      Oui j’aime aussi beaucoup rencontrer des nouvelles personnes grâce aux réseaux sociaux ! 😀
      Et je veux pas qu’on perde contact non plus, même s’il y a toujours le blog, mais c’est différent. Pour l’instant je reste sur Instagram, mais je le consomme avec parcimonie… enfin, j’essaie 🙂 bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

fr_FRFrench

La newsletter reglisse-et-myrtilles

En vous inscrivant à la newsletter vous serez sûr de ne pas rater
les prochains articles du blog ! Recevez 1x par semaine les derniers articles publiés, le dimanche soir à 20h.

Merci pour votre inscription

Trop de tentatives, veuillez réessayer ultérieurement