Paupières grasses : comparaison de deux bases à paupières Urban Decay (Primer Potion originale et anti-âge).

Si vous aussi, comme moi, avez les paupières grasses et qu’aucun fard ne tient sur vous sans mettre de base, cet article est pour vous ! J’ai testé peu de bases à paupières dans ma vie en fait, mais j’ai trouvé la Primer Potion d’Urban Decay tellement efficace, que j’ai décidé de la racheter quand elle s’est terminée, il y a presque 2 ans. Cependant j’ai aussi eu entre mes mains la Primer Potion en version anti-âge (il me semble que je l’avais achetée pour la maman à mon copain, mais après quelques mois elle me l’a redonnée car elle l’utilisait pas) et du coup j’étais très intéressée par tester cette version pour voir si elle était meilleure que la mienne !

Voici donc une petite revue comparative de ces deux bases à paupières !

Déjà parlons du prix :

Primer Potion Originale : 22€ les 10ml
Primer Potion Anti-âge : 27€ les 10ml

Ce n’est pas grand chose, mais ce sont quand même 5€ de plus pour la version anti-âge !

Concernant les ingrédients :

Les deux ne sont pas très bien notées sur l’application INCI Beauty. Après la Anti-âge semble un peu mieux (satisfaisante), mais c’est bof bof.

Primer Potion Originale :

Isododecane, Talc, Cyclopentasiloxane, Disteardimonium Hectorite, Trimethylsiloxysilicate, Trihydroxystearin, Polyethylene, Triethylhexanoin, Hydroxystearic/Linolenic/Oleic Polyglycerides, Sorbitan Sesquioleate, VP/Eicosene Copolymer, Dimethicone, PEG-40 Stearate, Phenoxyethanol, Synthetic Beeswax, Propylene Carbonate, Aqua (Water/Eau).
Peut contenir : Mica, CI 77891 (Titanium Dioxide), CI 774491/77492/774499 (Iron Oxides), CI 77163 (Bismuth Oxychloride)].

Primer Potion Anti-âge :

Isododecane, Talc, Cyclopentasiloxane, Trimethylsiloxysilicate, Triethylhexanoin, Oryza Sativa (Rice/Riz) Bran Oil, Trihydroxystearin, Disteardimonium Hectorite, Polyethylene, Sorbitan Sesquioleate, VP/Hexadecene Copolymer, C12-15 Alkyl Benzoate, Dimethicone, Alumina, Caprylic/Capric Triglyceride, Phenoxyethanol, PEG-40 Stearate, Synthetic Beeswax, Propylene Carbonate, Hexyl Laurate, Polyglyceryl-4 Isostearate, Tribehenin, PEG-10 Dimethicone, Stearic Acid, Ethylhexylglycerin, Ceramide 2, PEG-10 Rapeseed Sterol, Alaria Esculenta Extract, Palmitoyl Oligopeptide, Aqua (Water/Eau)
Peut contenir : Mica, CI 77891 (Titanium Dioxide), CI 77491/77492/77499 (Iron Oxides), CI 77163 (Bismuth Oxychloride)

Concernant l’application, j’en pense quoi ?

Clairement, la version Anti-âge est vraiment plus agréable et facile à appliquer. La matière est moins sèche et glisse bien sur la paupière. La version originale est très bien les premiers mois, mais très rapidement elle devient un peu plus collante et on sent qu’elle accroche plus facilement que l’autre.

L’embout applicateur n’est pas trop différent, l’un est plus pointu que l’autre, mais franchement lors de l’application ce n’est pas trop important.

Gauche : la Anti-âge — Droite : l’originale

Le rendu sur les paupières n’est pas différent, mais sur la main le rendu est mat avec l’originale, et un poil plus brillant. Mais je vous rassure, même avec du maquillage mat, le résultat est pareil.

Gauche : l’originale — Droite : l’anti-âge

Et alors, laquelle est la plus efficace sur des paupières grasses ?

Personnellement j’ai trouvé que c’était l’originale qui était plus efficace sur moi. J’ai souvent porté les deux bases (l’originale sur une paupière et l’anti-âge sur l’autre) en portant le même maquillage, et à la fin de la journée, la paupière qui avait la base originale, avait beaucoup mieux tenu le maquillage.

Le même fard, appliqué sur les deux bases

Sur des fards qui sont de base très bien, il n’y a pas de différence, mais sur des fards qui ont tendance à tenir moins bien, j’ai remarqué des différences. La base anti-âge faisait filer les fards dans les plis de la paupière, chose que je n’ai jamais eu avec l’originale. Sur moi ils font tenir les fards à paupières de 6h à 22h sans qu’ils filent dans les paupières, c’est pour dire son efficacité ! 🙂

Donc pour moi la meilleure c’est clairement la version originale ! Même si elle est un poil plus pénible à appliquer, mais franchement c’est rien de très dérangeant. Si vous avez l’impression que les fards accrochent un peu avec la version originale, attendez peut-être quelques minutes en plus !

Je sais que le prix peut être un frein, ça l’était aussi pour moi au début, mais franchement ces bases font ressortir les fards et augmentent leur tenue. Et surtout elles durent environ 2 ans même si vous les utilisez toutes les semaines ! Donc c’est bien rentabilisé 🙂

Cependant si vous n’avez pas les paupières très grasses et que vous préférez une application plus agréable, vous pouvez vous diriger vers la version anti-âge, mais elle est plus chère.

Liens utiles :

Primer Potion Original

Primer Potion Anti-âge

Les liens sont affiliés (ça veut dire quoi ?)

Si vous avez aimé cet article ou vous pensez qu’il pourrait intéresser d’autres personnes, hésitez pas à l’épingler sur Pinterest !

Et vous, qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà testé ces bases ? Quelle est votre base préférée, toutes marques confondues ?

Des bases naturelles à me conseiller, pour paupières grasses ?

Si vous avez apprécié cet article, mais que vous n'avez pas le temps de commenter, n'hésitez pas à cliquer sur le petit coeur, cela me fera plaisir ! 🙂

Myrtilla
  • |
  • 9 commentaires
  • |

9 réponses à “Paupières grasses : comparaison de deux bases à paupières Urban Decay (Primer Potion originale et anti-âge).

  1. justement j’ai testé les deux et j’ai les paupières très grasses, donc on se comprend…., et je préfère de loin la version originale, car même constat que toi, avec l’anti-âge mes fards continuaient à filer dans les plis de mes paupières (crois moi j’ai ragé d’avoir acheté cette version, mais la vendeuse m’a dit pour vous c’est mieux, taratata….), j’ai racheté l’original et franchement mes fards tiennent bien sans filer (ouf !) ! biz

  2. Bonjour, je ne connais que la version originale que j’ai voulu tester en format mini. J’ai aussi le Paint Pot de MAC teinte Painterly qui fonctionne aussi très bien, il a un sous ton rosé donc j’évite de l’utiliser avec certains fards, il présente l’avantage quand je suis flémarde de l’utiliser comme fard unique avec un trait d’eye liner, c’est génial et ma paupière est unifiée. L’un et l’autre sont fantastiques pour faire tenir les fards pour toutes les paupières grasses. C’est un indispensable que j’utilise tous les jours. Meili, à travers un de ces articles, m’avait convaincu d’acheter l’original d’Urban Decay et je ne regrette pas cette acquisition même en mini. Ca dure tellement longtemps. Bises et à très bientôt

  3. Coucou !
    J’ai moi aussi les paupières grasses et pour avoir testé les 2 je préfère de loin la version originale ! La version anti-âge glissait sur mes paupières et mes fards finissaient dans les plis à la fin de la journée…
    Merci pour cette revue en tout cas !
    Bisous

  4. Egalement paupières un peu grasses, et assez fragiles. De manière générale, j’évite les produits qui contiennent du silicone. Ma base à paupières actuelle vient de chez http://www.natrue.org, le tube de 15 ml est dispo chez Satoriz et dure des mois (il est vrai que je n’en mets pas tous les jours). Fabriqué en Allemagne, doit coûter une douzaine de francs.
    Sweet dreams

  5. Hello !
    J’en ai testé des bases et je reviens toujours a celle d’urban decay.
    La shadow insurrance est bien mais elle se déphase dans le tube.
    Celle de nars est oufissime mais trop chère par rapport a la quantité.
    La P.Louise est pas trop mal mais elle sert plus a faire ressortir les fards qu’a les faire tenir …
    Bref, urban decay est la best pour moi aussi ♡ l’original
    Passe une belle soirée =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.